Gouvernement Abdoulaye Idrissa Maïga : Une équipe de combat

45

Après moult consultations, l’attelage gouvernemental dirigé par Abdoulaye Idrissa Maïga est mis en place. Ils sont 35 membres dont 8 femmes à faire partie de cet attelage. Telle est la nouvelle équipe formée pour conduire à bon port le quinquennat d’IBK.

Les Maliens peuvent maintenant retenir leur souffle en voyant leur nouveau gouvernement formé. Ils sont 35 Ministres dont 8 femmes à figurer sur cette équipe. Un attelage qui respecte quasiment les critères de parité en ce sens que toutes les sensibilités sociales y sont représentées. Notamment, la classe politique, les organisations de la société civile, la couche juvénile, les femmes, etc.

Le constat que l’on peut faire de cette équipe gouvernementale est le respect presque absolu de la parité.

Une autre remarque et non des moindres que l’on peut faire du gouvernement d’AIM (Abdoulaye Idrissa Maïga) est le maintien des titulaires de postes stratégiques. Il s’agit des départements de la diplomatie, de la sécurité, de la justice, des finances et de l’enseignement supérieur.

Ces tenants de ces portefeuilles restent à leur place. Une façon pour le Chef du gouvernement de maintenir la constance dans les actions de gouvernance.

Seuls changent de titulaires, la défense dont le titulaire est nommé Premier Ministre et l’Administration territoriale dont l’ancien occupant permute de poste pour se retrouver à l’Education Nationale.

La nouvelle équipe semble se démarquer de la complaisance en choisissant des hommes et femmes qu’il faut à la place qu’il faut.

Tous ceux qui s’attendent à un véritable partage de gâteau doivent se détromper, car cette époque est dévolue.

Chaque Ministre est noté en fonction de son bilan, de ses valeurs intrinsèques. Une façon de sonner la fin du glas.

Le parti majoritaire en a fait les frais de cette formation avec le départ surprise des cadres RPM du gouvernement à l’image d’Ousmane Koné qui occupait le Département de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mme Sangaré Oumou Bâ de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, du bouillant Mahamane Baby qui quitte le navire de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

En formant une équipe requinquée, AIM sonne la fin de la récréation pour les membres du gouvernement. Il leur donne, comme seul mot d’ordre, le travail bien fait afin de donner satisfaction à la persistante demande sociale.

Par cet accompagnement, le Chef du gouvernement veut aider IBK à finir en beauté son 1er quinquennat.

Pour ce faire, tous les sacrifices sont bons pour y parvenir. C’est le sens qu’on donne à la formation de l’attelage gouvernemental dirigé par le 1er Vice Président du RPM et non moins Directeur de campagnes d’IBK lors de la présidentielle de 2013.

Ambaba de Dissongo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here