Housseini Amion Guindo reconduit dans le nouveau gouvernement : Une autre chance pour la résolution de la crise dans le football malien

237

On connait depuis le mardi 11 avril dernier, le nouveau gouvernement dirigé par Abdoulaye Idrissa Maïga. Parmi les ministres reconduits à leurs postes, il y’a celui des Sports Housseini Amion Guindo en dépit de la grave crise que traverse actuellement le football malien.

Contrairement à ses collègues de la Santé et de l’Education Nationale qui n’ont pas pu conserver leurs postes à cause de la crise que leurs secteurs connaissent, le ministre Housseini Amion Guindo vient d’avoir la confiance renouvelée en lui par les plus hautes autorités du pays qui l’ont maintenu à son poste en dépit de la grave crise que traverse le football malien. Une crise qu’il n’a pas encore pu gérer. Ce qui l’a conduit à dissoudre le comité exécutif de la FEMAFOOT dirigé par Boubacar Diarra et en mettant en place un comité transitoire chargé de normaliser la situation.
Housseyni Amion Guindo a occupé le même poste dans différents gouvernements. Et il est donc en terrain connu aussi bien dans le milieu politique que dans le milieu sportif.
Né le 21 avril 1970 à Bandiagara, c’est en 1991 qu’il obtint son bac au Lycée Monseigneur Didier de Montclos de Sikasso avant de rejoindre l’Ecole Normale Supérieure (Ensup) de Bamako où il obtiendra une maîtrise en Histoire et Géographie en 1997.
Elu député de Sikasso en 2005 en tant que candidat indépendant, sa carrière politique fut surtout marquée par sa candidature à l’élection présidentielle de 2013 sous les couleurs du parti CODEM (Convergence pour le Développement du Mali) et de la coalition politique des PUR (Partis Unis pour la République).
Dans sa carrière sportive, Housseini Amion Guindo a eu à diriger le Stade Malien de Sikasso en 2004 avant d’occuper le poste de vice-président de la Fédération Malienne de Football de 2007 à 2009.
Nommé ministre des Sports le 11 avril 2014, il n’a cessé de donner un nouveau souffle au football malien. Comme en témoignent les résultats enregistrés par les différentes catégories de nos équipes nationales. Notamment le titre de champion d’Afrique gagné à Niamey par les Cadets Maliens. Le football malien connait dès lors une crise sans précédent. Malgré les multiples démarches entreprises tant sur le plan national qu’international par le ministre des Sports pour trouver une issue heureuse entre les différents protagonistes, aucune solution n’a été trouvée. Ce qui l’a conduit à la dissolution du comité exécutif de la Fédération Malienne de Football dirigé par Boubacar Baba Diarra. Pour gérer les affaires du football malien, un comité provisoire de normalisation dirigé par Sidy Diallo a été mis en place par le ministre des Sports. La FIFA qui ne tolère pas l’ingérence du politique dans les affaires de football a pris la décision de suspendre aussitôt notre pays de toutes les compétitions internationales.
Malgré la tenue de différents meetings réclamant le retrait de la dissolution du comité exécutif où même la démission du ministre des Sports, celui-ci a été reconduit à la tête du Département des Sports dans le nouveau gouvernement dirigé par Abdoulaye Idrissa Maïga.
Reconduit dans le nouveau gouvernement, le ministre Housseini Amion Guindo pourra-t-il enfin trouver une solution à cette crise ? L’avenir nous le dira.
Almihidi Touré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here