Mme Traoré Oumou Touré, ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille : Qui mieux qu’elle pour défendre la cause de la femme malienne ?

119

Mme Traoré Oumou Touré est la nouvelle ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Ainsi en ont décidé les plus hautes autorités du pays qui lui ont confié ce poste à la faveur du dernier remaniement ministériel intervenu le mardi 11 avril dernier. Elle remplace à ce poste Mme Sangaré Oumou Ba.
Cette nomination est une sorte de consécration pour ‘’Oumou Cafo’’ qui s’est toujours battue pour les droits de la femme malienne. Cette brave dame, mère de trois enfants n’est plus à présenter au Mali et même dans la sous-région.
Très engagée dans les organisations féminines, elle a été élue en 1998 secrétaire exécutive de la Coordination des Associations et ONG Féminines du Mali (CAFO). Puis en 2008, elle est réélue présidente de l’organisation composée de 2295 associations et ONG de femmes couvrant le territoire national.
Elle est socio-linguiste, sortante de l’Ecole Normale Supérieure (ENSUP). En 1995, elle a créé une ONG de développement communautaire dénommée « Woïyo Kondeye » qui signifie en langue songhaï « espace de réflexion et d’entraide avec les femmes ».
Présidente de la Coordination des Associations et ONG Féminines du Mali (CAFO) jusqu’à sa nomination au poste de ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, il suffit de fouiller dans l’histoire de cette organisation pour connaitre le grand rôle qu’elle a joué pour la cause de la femme malienne.
A noter que la CAFO est une organisation non gouvernementale créée le 20 octobre 1991 par quatre (4) associations féminines maliennes (COFEM, APDF, CADEF et la branche féminine de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali). Et son récépissé a été obtenu le 24 Mars 1992 sous le N° 0244/MAT-DNAT.
Fatoumata Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here