Conseil national électoral de la fédération malienne de cyclisme : Amadou Togola succède à lui-même

43

La Fédération malienne de cyclisme a organisé, le samedi 8 avril dernier, à la Maison des jeunes de Bamako, son conseil national ordinaire pour élire un nouveau bureau. A l’issue de ce conseil, Amadou Togola, le président du bureau sortant a été reconduit, mais cette fois-ci à la tête d’un nouveau bureau de 22 membres qui aura désormais la lourde tâche de conduire les destinées du cyclisme malien pendant les quatre prochaines années.

Le conseil national ordinaire de la Fédération malienne de cyclisme était présidé par Sidy Bekaye Sidibé, représentant de la Direction nationale des Sports et de l’Education physique (Dnsep), en présence d’Abdoul Wahab Zoromé, représentant du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) et les présidents des 5 ligues régionales de cyclisme. L’objectif de ce conseil était de présenter le bilan et le rapport financier de quatre 4 années écoulées du bureau sortant et de procéder à l’élection d’un nouveau bureau qui aura la lourde tâche de conduire le cyclisme malien.

Dans son discours d’ouverture, Amadou Togola, le président du bureau sortant, a remercié le ministère des Sports, le Comité national olympique et sportif du Mali pour leurs accompagnements dans l’atteinte des objectifs de son bureau. “Ce jour est un de ceux qui seront inscrits en lettres d’or dans les annales du cyclisme de notre pays. Moi et mon équipe, nous avons pris en main les destinées d’une discipline qui a été pendant des décennies en perte de vitesse alors que la vitesse est sienne. Oui, chers amis, la vitesse est sienne disais-je car c’est le cyclisme qui imprime la vitesse, c’est lui qui impose le tempo et la cadence et c’est encore lui qui imprime la dynamique. Et pourtant cette discipline se mourrait. Cette équipe que je ne saurais jamais remercier assez, a saisi l’immensité du danger et dans un sursaut de conscience patriotique, en ayant réalisé qu’il est de leur responsabilité de sauver cette discipline, ayant aussi compris que seule l’union sacrée autour du bébé mourant pouvait le sauver (surtout quand il s’agit d’une discipline qui se veut d’être une référence pour une jeunesse de plus en plus ambitieuse) a fait vaillamment face au défi”, a-t-il martelé.

Concernant le bilan de de son bureau ces quatre années écoulées, il a été selon lui très positif car l’un des objectifs était de faire sortir le cyclisme de son isolement, de sa torpeur et de sa léthargie et cela a été réalisé. Il a aussi souligné que durant leur mandat, son équipe s’est attelée à réaliser une véritable promotion de la discipline et de donner un engouement nouveau pour le cyclisme en délocalisant certaines activités afin de mieux accompagner cette vulgarisation. Ainsi plusieurs compétitions ont été organisées à l’intérieur du pays et le tour du Mali de cyclisme, qui depuis des années n’a pas été organisé, a été organisé avec succès.

Après ces différents propos, la commission électorale a procédé à l’élection du nouveau bureau. Deux candidats  étaient en lice, à savoir Amadou Togola, le président du bureau sortant  et  Mamoutou Togola de la ligue de Ségou. Pour cette élection, les cinq ligues régionales (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et le district de Bamako) étaient représentées par une seule voix. Sous la supervision du représentant de la Direction nationale des Sports et de l’Education physique (Dnsep), Amadou Togola a remporté l’élection face à Mamoutou Togola, par 4 voix contre 1.

Amadou Togola succède donc à lui-même à la tête d’un nouveau bureau de 22 membres. Les postes de vice-présidents sont revenus à Ousmane Koné et à Lassana Sylvestre Diarra de la ligue de Bamako tandis que notre confrère du journal Le Challenger, Chiaka Doumbia, hérite du poste de secrétaire à l’information et aux médias. Il a comme adjoints Moussa Touré de radio Teriya de Niena et Seibou Kamissoko du quotidien national L’Essor.

Après son élection, le nouveau président de la Fédération malienne de cyclisme a tenu à remercier les ligues régionales de cyclisme pour la confiance placée en sa modeste personne. “Permettez-moi de remercier tout d’abord la presse malienne qui a toujours été à nos côtés pour la promotion de cette discipline ; au ministère des Sports, au Comité national olympique et sportif du Mali ainsi que nos partenaires. Je place ce nouveau mandat sous le signe de la cohésion et de la paix. Comme vous le-savez, ce conseil a été l’un des meilleurs conseils que le cyclisme n’ait jamais connu. Donc nous allons nous appuyer sur ce conseil pour être à la hauteur des espoirs qui ont été placés en nous. Je suis sûr que ce nouveau mandat sera plus prometteur que le précédent. Je lance un appel aux membres du nouveau bureau de travailler dans la cohésion pour l’atteinte des objectifs”, a-t-il précisé

M.TRAORE   


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here