Suspension du Mali par la FIFA et mise en place d’un comité de normalisation : Le collectif des supporters hausse le ton

256

Le collectif des supporters des 13 clubs de la ligue I et les 6 ligues régionales de football a organisé, le jeudi 6 mars dernier, au terrain Sakaly de la commune II du district de Bamako, un mega-meeting pour manifester son mécontentement par rapport à la situation actuelle du football malien et en même temps demander au ministre des Sports de revenir sur sa décision de dissoudre le Comité exécutif de Fédération malienne de football dirigé par le Général Boubacar Baba Diarra.

Après son premier meeting tenu le 22 mars dernier sur le terrain de l’AS Réal de Bamako, le collectif des supporters des 13 clubs de la ligue et les 6 ligues régionales de football vient d’organiser son deuxième meeting, une manifestation monstre, pour affirmer une fois de plus leur mécontentement par rapport à la situation actuelle du football malien, caractérisée par la suspension de notre pays par la Fifa pour ingérence gouvernementale. Au cours de ce meeting, les supporters du Collectif étaient accompagnés par l’association des joueurs en activité, l’association des arbitres du Mali, le collectif des clubs de football féminin et les parents des joueurs de l’équipe nationale des cadets. C’était sur l’intervention du Pr Amadou Diarra, président d’honneur du collectif, que le meeting a débuté. Il n’est pas partie par quatre chemins pour exprimer son amertume face à cette situation qu’il qualifie de déplorable et souligner que la levée de cette suspension de notre pays par la Fifa ne dépend que du ministre des Sports qui est la source de la souffrance de notre football. “Nous sommes aujourd’hui devant des événements déplorables que des incrédules considéraient comme imprévus. Il n’en est rien. C’est une symphonie réfléchie préméditée et exécutée par le département des Sports. Nous affirmons devant l’opinion nationale et internationale que nous, réunis ici, n’y avons aucune responsabilité. Le ministre des Sports doit assumer la responsabilité de ses actes et les plus hautes autorités de ce pays de le démettre de ses fonctions. M.Housseini Amion Guindo chante sur tous les toits que la gestion financière de la Fédération malienne de football laisse à désirer. Nous attendons ses preuves, mais il oublie qu’il a gracieusement pataugé dans les fonds mis à sa disposition par son téléthon, en attendant qu’il justifie les 95% de nos dépenses faites par lui”, a-t-il précisé. Avant d’appeler les autorités religieuses et les notabilités de Bamako de prendre de la hauteur par rapport à ce qui se passe car on les entraine dans une vague de mensonges.

Après son intervention, le représentant des Joueurs en activité, Fako Zerbo, le représentant des arbitres, les parents des joueurs de l’équipe nationale des cadets, tour à tour, ont tous réaffirmé leur soutien à l’inspecteur général Boubacar Baba Diarra et son bureau qui est la légalité, la légitimité et le droit.

M.TRAORE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here