Politique: Le parti MC – ATT lance officiellement ses activités

113

Les locaux de la Maison des aînés ont abrité, le samedi 15 avril 2017, la cérémonie de lancement officiel des activités du parti du Mouvement Citoyen pour l’Alternance, le travail et la transparence (MC – ATT) par son président, Jeamille Bittar en présence des cadres, des militants, des sympathisants du MC – ATT et des représentants des partis amis et frères dont Yéléma, FCD, PS Yéelen Kura, ADEMA – PASJ, RPM, UM – RDA, FARE An Kawuli, Parena, MPR et UFD.
« Dans les jours à venir je vous promets de consacrer toute de mon énergie et mon temps pour expliquer notre projet de société, notre idéal. Je le ferai avec mon amour pour le Mali et ma détermination pour notre peuple. Je mettrai tout en œuvre pour convaincre la majeure partie de nos compatriotes à adhérer à cet idéal qui est de faire du Mali un pays encore plus fort, plus grand et plus respecté. », C’est à ces termes sans ambages que le premier responsable du Mouvement Citoyen pour l’Alternance, le travail et la transparence (MC – ATT), Jeamille Bittar s’est adressé à l’auditoire ce samedi consacrant le lancement officiel d’une pierre blanche, des activités du parti. Pour lui, c’est une rentrée politique, qui annonce bien, au milieu des épreuves indicibles que notre pays continue de traverser, que le MC - ATT ne se confinera pas dans les coulisses. Cependant, il faut noter que Jeamille Bittar conduit la destinée d’un bureau national composé de 85 membres dont 25 femmes. A en croire, le parti poursuivra la mise en œuvre de la vision du président Amadou Toumani Touré. « Le MC – ATT estime que l’exil politique dakarois du président Amadou Toumani Touré doit arriver le plutôt possible à son terme. » a-t-il dit. Et d’ajouter que sur la scène politique malienne, le MC – ATT appelle tous ceux et toutes celles que le rêve habite et qui se dédient à l’édification d’une paix durable, à se joindre à lui, pour hisser notre pays à la dimension qui est la sienne (un carrefour de civilisations et d’humanisme), à travers le Programme de développement, économique et social entamé, qui doit être revigoré avec de nouvelles impulsions qui en constitueront le cœur. Par ailleurs, le président du MC – ATT a noté que la récente conférence d’entente nationale qui vient d’achever ses travaux aura permis aux maliens d’échanger et d’approfondir leurs réflexions sur les mesures d’accompagnement annoncées dans le cadre de l’Accord de paix et de réconciliation nationale. « Cet exercice encourageant mérite d’être soutenu. ». Selon lui, le MC – ATT est préoccupé par l’embrasement du front social caractérisé par des cycles de grèves générales illimitées dans certains secteurs clef comme la santé et l’éducation. « Nous appelons le gouvernement à poursuivre le dialogue avec les partenaires sociaux, et à ceux-ci de faire preuve de plus d’ouverture compte tenu de la situation particulièrement préoccupante que notre pays travers. » a-t-il indiqué.
Moussa Dagnoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here