DIONCOUNDA BAMBO SISSOKO, maire de la commune rurale de Gounfan ‘’ Je vois le festival comme un outil de développement’’

36

Je suis très content d’être à Bafoulabé pour l’organisation de ce festival. Je vois le festival comme un outil de développement, un outil d’intégration et de paix. C’est un tremplin pour tous les membres du bureau, pour toutes les commues du cercle de Bafoulabé, de se retrouver, de communier, de travailler ensemble sur les perspectives de développement. Que ça soit sur le plan culturel, touristique, économique et financier. C’est un tout pour le développement du cercle de Bafoulabé à travers le Mali, l’Afrique à travers le monde.
Les gens se sentiront ouverts aux autres. Pour moi, c’est un outil, de mondialisation, de développement. Il faut pérenniser le festival Mali Sadio.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here