Rumeurs sur la probable fermeture des Collèges Horizon du Mali : Les parents d’élèves mettent en garde les autorités

106

Suite aux rumeurs circulant faisant état de la fermeture très prochaine des Collèges Horizon du Mali, l’Association des Parents d’Elèves de Collège Horizon (APECH) a organisé une conférence de presse le samedi 15 Avril dernier dans ses locaux à Sebenikoro. Animée par la première vice-présidente de l’association, Mme Koita Aminata Traoré, cette conférence de presse avait pour but d’informer l’opinion nationale sur leur inquiétude, mais aussi, mettre en garde les plus hautes autorités du pays sur les mesures qu’ils vont prendre pour que l’avenir de leurs enfants ne soit pas compromise par la fermeture de leurs écoles.

Face aux hommes de média, Mme Koita Aminata Traoré a parlé de l’apport des Collèges Horizon dans le système éducatif malien qui en plus de la formation, organise d’importantes journées scientifiques, des carnavals et plusieurs activités didactiques pour permettre aux élèves de joindre la théorie à la pratique.

Selon elle, ces écoles comptent plus de 3000 élèves avec des résultats très flatteurs lors des examens et concours au niveau national et international. Et aucune école privée malienne offrant les mêmes qualités d’enseignement ne pourrait contenir cet important effectif d’élèves.

A en croire la conférencière, les rumeurs sur la fermeture des différents Collèges Horizon sont fondées. Car l’actuel président de la Turquie a pris la décision de fermer ces écoles turques partout où elles se trouvent en Afrique, en Europe ou en Asie à cause de la tentative de coup d’Etat contre son régime il y’a quelques temps. Une tentative de coup d’Etat qu’il attribue aux militants du mouvement Hizmet proche de Fethullah Gulen, accusés d’être derrière cette tentative de renversement de son pouvoir. Depuis cela dit-elle, c’est la chasse aux sorcières contre les militants de ce mouvement qui se trouvent être les bras financiers des Collèges Horizon qui occupent aujourd’hui, une place importante dans le système éducatif malien. Mme Koita Aminata Traoré expliquera que cette situation a déjà conduit le régime Erdogan à fermer certaines écoles. C’est le cas dira-t-elle au Sénégal où des parents d’élèves mecontents de la fermeture du groupe scolaire «Yavuz Selim», menacent de battre le pavé pour dénoncer cette décision des autorités sénégalaises.

Mme Koita Aminata Traoré a par ailleurs dénoncé la baisse de niveau à l’école malienne. Avant d’ajouter que c’est dans ce contexte que des partenaires turcs ont fait au Mali, des investissements portant sur l’ouverture d’écoles à Bamako. Des écoles qui ont aujourd’hui apporté une plus value à la qualité de la formation au Mali. Et de plus en plus, des étudiants d’autres nationalités viennent poursuivre leurs études post-universitaires au Mali.

Pour la première vice-présidente de l’Association des Parents d’Elèves des Ecoles Collège Horizon, l’Etat du Mali est souverain. Et par conséquent, il ne doit pas se laisser influencer par la Turquie. Car beaucoup d’enfants maliens risquent de connaitre une rupture dans leur formation.

« Aucune raison d’Etat ne doit autoriser la fermeture d’écoles. Au contraire, l’Etat doit ouvrir les écoles et non le contraire », a-t-elle laissé entendre. Avant de lancer un appel à la mobilisation à tous les parents d’élèves contre toute injustice à l’égard d’un des droits les plus fondamentaux de leurs enfants qu’est l’éducation. Et de mettre en garde les autorités du Mali contre une éventuelle fermeture des Collèges Horizon.

Souleymane Birama Minta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here