CVJR: L’éclairage du président sur son mandat

54

Le président de la Commission, vérité, justice et réconciliation M. Ousmane Oumarou Sidibé était l’invité du Forum de presse de la Maison de la presse le jeudi 13 avril 2017. Au menu du débat télévisé, il était question entre autres de la compréhension du mandat de la CVJR d’une part et, surtout, expliquer les actions menées dans le cadre de la mise en œuvre de ce mandat.
Face à Alexis Kalambry du journal ‘’les Echos’’, Abdramane Keita du journal ‘’le Témoin’’ et Chahana Takiyou du journal ‘’ 22 septembre’’ le président de la CVJR a tenté d'éclairer la lanterne des uns et des autres sur son mandat qui prend en charge l’enquête, la justice et la réconciliation.
Cette commission, il faut le rappeler est née suite à la crise multiforme que le Mali connaît depuis 2012. La Commission, Vérité, Justice et réconciliation (C.V.J.R) a été mise en place par les autorités nationales avec pour mission de contribuer à l’instauration d’une paix durable à travers la recherche de la vérité, la réconciliation et la consolidation de l’unité nationale et des valeurs démocratiques sur toute l’étendue du territoire national.
Le président de la commission a balayé toutes les activités sur la commission. Du rôle sa structure en passant par les actions déjà menées et la place quand bien même importante que peut occuper cette commission dans la réconciliation entre les Maliens. Dans cette mission, il a évoqué entre autres : l’assistance aux victimes des violations de droit de l’Homme, l’enquête sur les cas de violation des droits de l’Homme de 1960 à nos jours et la réparation des cas graves de violation des droits humains.
Selon M. Sidibé, pour concilier entre justice et réconciliation, il faut que tout le monde sache la vérité et dit-il: « pour cela, nous sommes déjà dans la bonne dynamique, car depuis janvier 2017, les dépositions des victimes ont commencé dans les antennes régionales et cette activité se poursuivra jusqu’en fin 2017 » a-t-il dit.
Parallèlement, d’autres activités seront menées par la commission comme les études, les enquêtes et au finish la rédaction d’un rapport qui sera rendu au président de la République
L’antenne régionale de Bamako couvre le district de Bamako et les régions de Kayes et Koulikoro. Celle de Ségou couvre les régions de Ségou et Sikasso. Celle de Mopti couvre la région de Mopti. Celle de Tombouctou couvre les régions de Tombouctou et Taoudéni. Celle de Gao couvre les régions de Gao et Ménaka et Celle de Kidal couvre la région de Kidal. La commission est composée de 25 commissaires repartis entre les antennes.
A.Kodio

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here