Direction générale des douanes : Un géant nommé Aly Coulibaly

45

A son arrivée à la tête des douanes maliennes  il y a quelques mois,  l’Inspecteur des douanes de classe exceptionnelle, Aly Coulibaly,  après 30 ans de services sans répit au sein de l’administration douanière,  met déjà son expérience au service de la nation. Faut-il le rappeler, cette nomination n’a surpris personne au regard de la personnalité et du parcours du nouveau patron.

La nomination d’Aly Coulibaly est due à sa connaissance des textes et sa maîtrise de la nomenclature douanière. En effet, le nouveau patron des douanes est un fin connaisseur  de l’administration douanière. Expert dans le domaine, ce statut fait de lui le porteur principal de tous les dossiers importants des textes de lois des douanes, du ministère des Finances au  Secrétariat Général du Gouvernement.

A  60 ans, dont 30 exclusivement au service des douanes du Mali, Aly Coulibaly, face à ses nouvelles responsabilités, ne doit nullement faillir. A preuve, dès son arrivée à la tête de la boîte, les recettes ont connu une ascension remarquable.

De sa nomination à la tête des douanes, l’Inspecteur Aly Coulibaly concentre ses efforts sur l’atteinte de l’objectif de recettes fixé pour 2016, qui est de l’ordre de 523 milliards FCFA, avant de fixer le cap sur 2017. L’objectif ne sera atteint sans l’accompagnement de tous les agents des douanes, à quelque niveau qu’ils soient, mais surtout sans la participation des acteurs économiques du pays, de tous les domaines d’activités. Aly Coulibaly inscrit ses actions dans le cadre de la préservation des acquis de ses prédécesseurs,  notamment les DG Moumouni Dembélé et Modibo Kane Kéita.  En outre, Aly a l’obligation d’inscrire toutes ses actions dans le cadre de la politique économique du régime, car 2018 sera une année charnière en terme de bilan politique pour le Président IBK.

Malgré un début d’année très difficile, la Direction générale des douanes fait de son mieux pour mobiliser les recettes pour le Trésor public. Le compte était bon pour le mois de février, car 46 430 000 000 FCFA ont été mobilisés. Ces recettes sont meilleures par rapport à celles de janvier dernier, où l’administration douanière avait mobilisé 46 312 000 000 FCFA. Pour ainsi dire qu’il y a une augmentation de 118 millions de nos francs.

En tout cas, le patron des douanes maliennes est très engagé pour atteindre les recettes de 48 milliards FCFA par mois. Ce qui sera du jamais vu au Mali. Les spécialistes de l’économie estiment qu’il est sur une bonne lancée. Il suffit de le soutenir et de l’accompagner. Pour ce faire, il s’appuie aujourd’hui sur des cadres très valables pour relever ces défis.

Mai Diallo

Source : Maliflash


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here