Ministère de l’Agriculture: Dr Nango Dembélé prend la main

42

La cérémonie de passation de service entre le nouveau ministre de l’Agriculture, Nango Dembélé et le ministre sortant, Kassim Dénon, a eu lieu le jeudi 13 avril 2017 dans l’après midi dans la salle de conférence du ministère de l’Agriculture.

Au cours de cette cérémonie symbolique et traditionnelle dans de telle circonstance, le nouveau ministre de l’Agriculture, Nango Dembélé, a déclaré : « Nous allons travailler ensemble pour le bonheur du paysan malien ».
« Nous allons opter pour l’augmentation de la productivité pour alléger les souffrances du paysan malien. C'est-à-dire que nous allons travailler pour le bonheur de l’Agriculteur malien », a précisé le ministre entrant, Dr Nango Dembélé.
Cependant, le ministre de l’Agriculture sortant, M. Kassim Denon, a expliqué à son successeur, Nango Dembélé, les chantiers qui sont vastes et appellent des réponses innovantes et hardies à la mesure des nombreux défis et variés.
Il s’agit entre autres la mise en œuvre du projet présidentiel en matière d’Agriculture et l’atteinte de ses objectifs notamment pour la réalisation de 100. 000 ha de terres à aménager, 58.000 ha ont été déjà atteints par l’équipe de Kassim Denon.
Selon lui, son successeur Dr Nango Dembélé, a été déjà informé de la mise en œuvre urgente du projet « Nouveau Village Agricole » qui va résoudre la problématique de l’emploi en milieu rural. Il a été signalé aussi la mise en œuvre des Centres Ruraux de Prestation qui vise à palier les contraintes fondamentales qui obstruent l’essor du développement rural.
Les autres activités d’envergure dans le cadre du projet présidentiel que doit faire face le nouveau ministre de l’Agriculture sont entre autres : l’aménagement de pleines de Tominian dont les études sont terminées et l’opérationnalisation de l’office du moyen Bani.
Il y a aussi la construction de l’ouvrage de prise intermédiaire sur le canal principal au niveau de Niama Pont et d’une digue de ceinture autour du casier de Famana destinée à garantir la mise en culture de 1200 ha Famana et 1000 ha dans le casier 1 de Tamani.
« Un résultat est toujours collectif. Ensemble, nous allons continuer les mêmes efforts, même s’il y aura de petits changements quelque part parce que l’Agriculture est le moteur de l’économie malienne», a rassuré le nouveau ministre de l’Agriculture.
Adama DAO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here