OPAM : Le nouveau PDG face aux défis d’apprivoisement du stock national de sécurité

51

La période de soudure arrive à grand pas.  Et le stock de sécurité national et celui d’intervention de l’Etat tardent à être reconstitué. L’Office des produits alimentaire du Mali (Opam) veut aller vite dans la reconstitution totale desdits stocks. Youssouf Maiga veut tout mettre en œuvre pour que le stock soit disponible avant le début de la période de soudure.  

 Selon le contrat-plan Etat-Opam 2014-2017, l’Etat s’engage entre autres à la constitution et la gestion du stock national de sécurité dont le niveau est fixé à 35 000 tonnes de céréales sèches locales (mil, sorgho) et éventuellement le maïs. La constitution et la gestion du stock d’intervention de l’Etat en riz local est fixé à hauteur de 25 000 tonnes de riz.

A la date du 12 avril, sur les 35 000  tonnes de stock souhaités, ce sont plus de 27 000 tonnes de céréales qui sont disponible soit un manquant de moins de 8 000 tonnes. Quant au stock d’intervention de l’Etat, la quantité disponible pour la même date est de 20 934 tonnes. La quantité restante est estimée à environ 4, 100 tonnes. Certes, la quantité manquante pour les deux stocks ne sont pas très importantes, mais toujours est-il que l’Opam veut combler très rapidement le gap avant le début de la période de soudure.

Pour ce faire, le nouveau PDG de l’Opam, Youssouf Maiga veut aller vite avec la reconstitution totale du stock pour satisfaire les éventuels besoins pendant la période de soudure car, c’est ce moment qu’on constate généralement que les prix des céréales grimpent sur le marché.

Dans la même lancée, Youssouf Maiga a comme autres défis, d’insuffler à l’Opam une nouvelle dynamique en procédant à la sécurisation et la rénovation des magasins de stockage des céréales partout où ils se trouvent notamment ceux de Sogoniko. Le PDG de l’Opam entend également veiller sur la qualité des céréales et leur conservation. Pour ce dernier cas, l’acquisition des sacs de bonnes qualités en est une exigence. Il ambitionne mettre l’accent mis le traitement phytosanitaire des céréales. « Il faut que les populations consomment des céréales de bonnes qualité », a insisté M. Maiga.

Pour une sécurité alimentaire, l’Etat a assigné à l’Opam certaines missions qui sont entre autres : la constitution et la gestion du stock national de sécurité (SNS) et du stock d’intervention de l’Etat ainsi que la gestion de l’ensemble des aides alimentaires octroyées à notre pays dans le cadre de la coopération bilatérale et multilatérale.

A.S.

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here