Oumar Mariko lors de la conférence de presse du parti SADI «Les Maliens de l’extérieur sont abandonnés par l’Etat»

35

Le président du Parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI) a animé une conférence de presse jeudi dernier au siège dudit parti à Djélibougou. Conférence au cours de laquelle il a fait le point de la tournée parlementaire au Congo et en France.
Dr Oumar Mariko n’est pas parti avec le dos de la cuiller pour dénoncer les conditions de vie de nos compatriotes à l’étranger. Selon lui, les Maliens du Congo, première étape de la tournée parlementaire, sont abandonnés par l’Etat malien qui n’entreprend rien pour qu’ils puissent avoir les papiers leur permettant de vivre dans les pays d’accueil. L’honorable Mariko regrette que l’acquisition de la carte NINA par nos frères au Congo relève du parcours du combattant.
Le conférencier a révélé que son parti soutient le candidat Jean Luc- Mélenchon, un des candidats à l’élection présidentielle française. Ce choix, selon le président du Parti SADI, s’explique par le fait que Jean Luc-Mélenchon est l’incarnation d’une nouvelle France qui souhaite donner des droits à tous ceux qui vivent sur le sol français.
Aux dires du député de Kolondiéba, le candidat de la gauche française s’est engagé à mettre fin à la Francafrique pour une coopération débarrassée du parentalisme. Autre raison du soutien à la candidature de Mélenchon est sa participation aux différentes marches à Paris pour soutenir les immigrés.
S’agissant des grèves, le président du Parti SADI dira que le pouvoir a montré son visage criminel car il devait tout faire pour qu’on n’en arrive pas à l’extrême. ‘’Nous soutenons les grèves pour se préparer au changement de gouvernance’’, a-t-il déclaré.
Y.S

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here