Première session 2017 de la HAC: La HAC prend le bâton

86

C’était le jeudi 13 avril dans la salle de conférences du gouvernorat que ladite session s’est ouverte. Plusieurs personnalités du pays et étrangères ont honoré de leur présence, entre autres des présidents de certaines institutions de la République, des membres du gouvernement, le vérificateur général réduit au silence par le régime IBK.

Aux dires de son président Fodié TOURE, il ya une convergence de vue entre la HAC et ses partenaires sur la question de l’assainissement du secteur de la communication, qui a pour but d’inciter les acteurs des médias audiovisuels d’aller vers plus de professionnalisme, plus de performance et plus de responsabilité. Ainsi, cette session permettra entre autres de dégager les voies et moyens pour renforcer la capacité de la structure, de capitaliser les acquis de la session de septembre 2016, par la finalisation et la mise en œuvre du plan d’action et du chronogramme des activités de la HAC pour le second semestre de l’année 2017.

Pour mieux accomplir sa mission de régulation d’assainissement, une multiplication des interventions sur le terrain et de régler les situations litigieuses sont prévues. Raison pour laquelle au regard de ses missions le président demande la dotation de la HAC en moyens roulants. L’amélioration du cadre législatif et réglementaire de l’espace médiatique audiovisuel et la mission de régulation de l’institution et de ses méthodes de travail doivent permettre à la HAC de bien sévir.

Cependant, des mesures rigoureuses allant de l’observation des délais de mise en conformité au nouveau cadre législatif et réglementaire et la prise de sanctions de suspension, de retrait de service et d’autorisation à l’égard des contrevenants seront mis en oeuvre, a précisé le président dans son intervention.
Fodié sait que la tâche n’est pas facile, c’est pourquoi il sollicite l’accompagnement des plus hautes autorités, la collaboration et la participation des acteurs du monde de l’audiovisuel. L’accomplissement de la mission de la HAC passe nécessairement le soutien indéfectible des instituions de la république représentées en force lors cette session inaugurale de 2017, du gouvernement et la mise à disposition de la structure des moyens matériels, financiers et humains.

Ousmane TOURE, stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here