Tension à Yirimadio

65

Le samedi 15 avril, il y a des heurts entre des policiers d'une part et apprentis et chauffeurs d'autre part. Ces heurts ont fait des blessés graves. Il y a eu des tirs de gaz lacrymogène et à balles réelles.

La route a été coupée depuis le Stade 26 Mars. Selon nos premières informations, tout a commencé quand les policiers du 13ème Arrondissement de Yirimadio ont interdit aux apprentis-chauffeurs tout stationnement devant leur commissariat et ses abords. Il semble que le ton employé par les policiers n'a pas plu aux apprentis-chauffeurs. Alors que ceux-ci payent des frais de stationnement devant le commissariat. Les discussions sont devenues houleuses et les apprentis et chauffeurs auraient demandé aux policiers de rembourser les frais de stationnement qu'ils avaient payés au commissariat.

Les policiers ont refusé. Ils auraient alors malmené un chauffeur qui a été blessé, ce qui a mis le feu aux poudres. Les apprentis-chauffeurs ont refusé de quitter les lieux d'où des tirs de gaz lacrymogène et à balles réelles contre des jets de pierres et bâtons. Le bilan provisoire était de 03 blessés dont 1 grave. Une autre source affirme que l'un des blessés a succombé à ses blessures. C'est dans ce cafouillage que les voies d'accès au 3ème pont ont été coupées. Le gouvernement n'a fait aucun communiqué sur cet incident.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here