Arcane politique : Place au MC-ATT

34

Le Mouvement Citoyen pour l’Alternance, le Travail et la Transparence a été créé pour défendre les idéaux de l’ex-président Amadou Toumani Touré
Connaissez-vous le Mouvement Citoyen pour l’Alternance, le Travail et la Transparence (MC-ATT). Il est désormais le nouveau-né des partis politiques au Mali. Il a été lancé le samedi dernier à la Maison des Ainés à l’occasion d’une cérémonie officielle. Le Mouvement citoyen pour l’alternance, le travail et la transparence est dirigé par un Conseil exécutif national (CEN) dont le président est Jamille Bittar. Il est assisté par 15 vice-présidents, un secrétaire général et plusieurs autres membres relevant à des postes.
Après la lecture de la composition des membres du bureau, le président Jamille Bittar s’est adressé expliqué aux militants du nouveau parti. Le président du MC-ATT dira que dans les jours à venir, il mettra toute son énergie et son temps pour leur expliquer leur projet de société. Pour cela, il fera tout pour convaincre la majeure partie des Maliens à adhérer à leur idéal politique qui est de faire du Mali, un pays encore plus fort, plus grand et plus respecté.
« C’est une rentrée politique, qui annonce bien, au milieu des épreuves indicibles que notre pays, le Mali, continue de traverser, que le MC-ATT ne se confinera pas dans les coulisses » a estimé M. Jamille Bittar. Avant, d’ajouter que son parti poursuivra la mise en œuvre de la vision de l’ex président Amadou Toumani Touré. De même, le MC-ATT pense que l’exil politique dakarois de l’ex-président doit arriver le plus tôt possible à son terme.
Parlant de notre chère patrie, le président du MC-ATT lance un appel à tous ceux qui se dédient à l’édification d’une paix durable, à se joindre à ceux, afin de hisser notre pays à la dimension qui doit êtret la sienne, à travers le Programme de développement économique et social. Par ailleurs dira Jamille Bittar, son parti est préoccupé par l’embrasement du front social. Aujourd’hui, celui-ci est caractérisé par des cycles de grèves générales illimitées dans certains secteurs clef, à savoir : la santé (NDLR : le mot d’ordre a été levé depuis dimanche dernier) et l’éducation. A ce niveau, le MC-ATT appelle le gouvernement à poursuivre le dialogue avec les partenaires sociaux. A ceux-ci, il leur demande de faire preuve d’ouverture compte tenu de la situation particulièrement préoccupante que notre pays traverse.
L’ex président de la CCIM a invité « les amis, les sympathisants et anciens compagnons des présidents feu Modibo Keita, Moussa Traoré Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré et Ibrahim Boubacar Keita à l’union et à la solidarité pour se donner la main, afin de défendre et consolider la paix, la sécurité, protéger et préserver les fondements et acquis de la démocratie et de la République » a souhaité Jamille Bittar.
Diakalia M Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here