Formation professionnelle : Des acteurs de l’entretien routier renforcent leur capacités

38

La formation initiée à l’intention des acteurs de l’entretien routier s’est achevée vendredi dernier à l’INFP/BTP. La cérémonie de clôture a été présidée par le directeur national des routes et du service des données routières, Almaimoune Maiga.
Cette formation s’inscrivait dans la perspective de sauvegarder le patrimoine routier du Mali et de créer des emplois. Les quatre jours de formation ont permis d’expliquer aux participants les différents types de chaussées et leurs éléments constitutifs, de les sensibiliser sur la conception des chaussées, de leur fournir des techniques de mise en œuvre des travaux routiers, de connaître les différents types de dégradation et les solutions, toutes choses qui rentrent directement dans le cadre de la mission principale de l’INFP/BTP », a souligné le directeur général.
Le Pr Mohamed Saliha Maiga a saisi l’occasion pour remercier non seulement l’Union Européenne pour son appui financier, mais aussi l’ensemble des participants. Il a exhorté le secteur privé à organiser plus de formations afin de renforcer les capacités des acteurs du secteur des routes et des transports. Si la première phase de la formation a concerné les représentants locaux des structures routières, la seconde va concerner les entreprises et les bureaux d’études, chargés de la mise en œuvre des programmes routiers.
Pour les responsables de la structure, cette formation permettra notamment, de mettre, tous les chefs d’unité du secteur routier, au même niveau d’information, de les former et de les sensibiliser sur les nouveaux outils qui doivent être utilisés afin de programmer l’entretien des routes. Logiroad permettra aux participants de faire des relevés visuels de l’état de dégradation de la route à travers des ordinateurs ou des tablettes.
Des solutions seront ensuite proposées en fonction des ressources et des différentes stratégies.
Ont participé à la formation, les directeurs régionaux et chefs de subdivision du secteur routier de Gao, Ansongo, Tombouctou, Koutiala, Diola, Kenièba et Kita. La fin de la cérémonie a été marquée par la remise d’attestations aux participants.

Mariam F. DIABATé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here