Mobilisation des recettes publiques : De nouvelles performances à la Douane

54

Au mois de janvier dernier, lorsqu’il a été nommé, en qualité de Directeur Général des Douanes du Mali, certaines méchantes langues avaient tenté de mettre en doute les capacités du nouveau patron des gabelous à atteindre les performances fixées. Mais, la réalité a vite fait jour : jamais le service des Douanes maliennes n’avait donné autant de satisfaction qu’avec l’Inspecteur Général Aly Coulibaly qui multiplie les performances dans la mobilisation des recettes. Cela, dans la perspective des nouveaux objectifs que l’Etat a assignés à la Douane ; ce secteur dont les commandes venaient d’être confiées à l’Inspecteur Général Aly Coulibaly, un Douanier de classe exceptionnelle.

Tout en disant mesurer les difficultés relatives à ses nouvelles responsabilités, le nouveau DG des Douanes maliennes, l’Inspecteur Général Aly Coulibaly a mis l’Homme au centre de sa gestion. Aussi, dès l’entame de sa fonction, il a eu des échanges avec les agents auxquels il a su inculquer certaines valeurs dont celle relative au travail bien fait.
Le constat qui s’impose !
Le nouveau Directeur Général des Douanes du Mali, après quelques mois seulement de sa prise de fonction, a su conquérir l’estime et la confiance de ses supérieurs. Ce, en faisant preuve de grande maitrise des procédures douanières, d’une part, et, de l’autre, en donnant de plus en plus de satisfaction par rapport aux objectifs fixés. Il s’agit notamment du défi consistant à porter à 585 milliards de francs CFA le taux de mobilisation des recettes d’ici à la fin de l’année en cours. Après un premier bilan effectué au titre du premier trimestre de sa nomination, le constat s’est avéré à la fois très satisfaisant et encourageant.
En effet, à la grande satisfaction du Ministère de l’Economie et des Finances, les gabelous se sont signalés par une grande prouesse, en portant les recettes mensuelles à plus de 40 milliards de francs CFA, à 46,3 milliards plus exactement. Une preuve de performance en si peu de temps qui a valu à l’Inspecteur Général Aly Coulibaly les félicitations de la hiérarchie. Ayant eu le flair de se poser en un capitaine d’une équipe qui gagne, la même tendance est maintenue depuis et les nouvelles deviennent progressivement bonnes. Car, la Douane malienne, en atteignant un bilan 51,141 milliards de francs CFA mobilisés au compte du mois dernier, a battu le record.
Un Homme de défis…
Au sein des services spécialisés de l’administration malienne, l’on n’est point surpris par les performances actuelles engrangées par la Douane malienne sous la direction de l’Inspecteur Général Coulibaly. Ces bons résultats, confie un Contrôleur de Douane, sont la résultante de la nouvelle méthode de gestion (axée sur le résultat escompté) instaurée par le nouveau DG Aly Coulibaly, reconnu au sein de la Douane comme un «grand bosseur».
Dans le même ordre d’idées, d’autres, expliquent que les succès du nouveau Directeur Général sont beaucoup plus dus à sa grande connaissance des rouages d’une corporation à laquelle il a dédié une bonne partie de sa carrière professionnelle. Ce qui l’a conduit à assumer, au sein des Douanes, plusieurs hautes responsabilités, à Bamako et dans plusieurs Régions du pays. «Il a eu le bon réflexe de commencer par un décryptage des vrais problèmes et difficultés qui existent au sein de la corporation», justifie un autre gabelou qui ne tarit pas d’éloges à l’endroit du nouveau patron des Douanes maliennes, un Directeur Général qui a la réputation d’Homme d’action, efficace dans le travail et qui plus est peut surprendre davantage à chaque fois qu’il est question de relever des défis. Derrière les performances que la Douane est en train de réaliser au fil des mois, l’on fait également état de la qualité du Management instauré par le nouveau Commandant de bord, l’Inspecteur Général Aly Coulibaly, qui met aujourd’hui un point d’honneur sur la modernisation (pour une plus grande efficacité) des Douanes maliennes.
La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here