2e pont de Kayes : Les travaux démarrent, les populations aux anges

60

Les travaux de construction du 2e  pont de Kayes ont démarré avec l’entreprise SOMAFREC,  le samedi 22 avril. Faut-il le rappeler, la réalisation de ce pont a été l’objet d’une marche pacifique organisée de la jeunesse Kayésienne pour signifier au Président de la République l’ardent besoin de la Cité des rails de voir son deuxième pont sortir des terres battues.

La réalisation de ce gigantesque projet ultramoderne a été confiée aux deux entreprises chinoises : SOMAFREC et COVEC. Le 19 janvier dernier, le site a été officiellement remis aux deux entreprises chargées de la mise en œuvre de la construction du pont pour une durée de 24 mois, hors saisons de pluies (HSP).

Le démarrage effectif des travaux, en ce samedi 22 avril, dans la Cité des rails, témoigne de l’engagement des actuelles autorités nationales à œuvrer inlassablement au développement des infrastructures routières dans la première Région du Mali.

Le coût des travaux du projet conclu  entre le Gouvernement et l’Entreprise SOMAFREC-sa s’élève à 36 milliards 588 millions 500 mille 449 francs CFA (TTC) avec un délai d’exécution de 24 mois hors saison des pluies.

Pour ce qui concerne l’aménagement des voies d’accès au 2e pont, le marché a été conclu entre le Gouvernement et l’Entreprise COVEC-Mali pour un montant de 18 milliards 999 millions 399 mille 534 francs CFA TT.

Rappelons que la plateforme des associations des jeunes de Kayes et la société  civile avaient organisé une marche pacifique, le 16 juillet 2016, pour demander au gouvernement la réalisation de ce deuxième pont. Avec le début des travaux de ce même pont, il faut noter que le Chef de l’Etat répond là également à un appel pressant des populations de la Région de Kayes.

«Nous sommes très contents du démarrage des travaux de notre pont. La ville de Kayes mérite cet investissement. Et nous sommes fiers de notre Président IBK qui s’est engagé pour que Kayes ait son pont», témoigne Mamadou Diallo, joint au téléphone.

Du côté de la Plateforme des associations des jeunes de Kayes, c’est la réjouissance totale. Elle voit déjà le calvaire des populations terminées.

Amara BATHILY


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here