Assemblée Nationale : Le Directeur de Cabinet déféré à la Maison Centrale

7

Les faits se sont déroulés le vendredi dernier. Mamadou Diallo était parti, semble t – il, rendre visite à Me Madina Sylla, Notaire et épouse du Ministre Mohamed Ag Erlaf. Au menu, les dividendes du PMU – Mali. Me Sylla est, faut – il le rappeler, Notaire de la société tandis que Mad Diallo est l’un des détenteurs d’actions. Chaudes explications,  insanités proférées, les deux parties ont failli en venir aux mains. Tout cela dans le bureau de la Notaire. La suite, après divers appels, recours est fait à la police. Dans l’après – midi, Mad Diallo, plus proche collaborateur du Président de l’Assemblée Nationale, est mis à la disposition du parquet.

L’arrestation du sieur Mamadou Diallo a rapidement fait le tour de Bamako, le vendredi 21 avril. Pour la simple raison que l’intéressé n’était pas n’importe qui. En poste à l’Assemblée Nationale, en qualité de Directeur de Cabinet du Président Issiaka Sidibé, c’est un haut cadre du RPM (Rassemblement pour le Mali), parti présidentiel. Dans un passé récent, il fut même Maire de la Commune II du District de Bamako. Dans des conditions normales, c’est un ” grand homme “. Hélas !

Vendredi dernier, il s’est fait tout petit. Selon les informations disponibles, Mad Diallo serait parti rendre visite à Me Madina Sylla, Notaire de son état, épouse du Ministre Mohamed Ag Erlaf. Pour mieux comprendre, rappelons que c’est Me Sylla qui s’occupait des intérêts de la société PMU – Mali au moment de sa création. C’est elle qui détenait la clé de répartition des actions. Mamadou Diallo, à l’époque membre de la Jeunesse ADEMA des années 94, a obtenu des actions comme tant d’autres de ses camarades et chefs.

Donc, les dividendes du PMU se retrouvèrent au menu des échanges entre la Notaire et son visiteur du jour. Il y aurait eu de vives discussions, des insanités proférées. Et parait – il que les parties faillirent en venir aux mains. En somme, une agression d’un Officier ministériel dans l’exercice de ses fonctions, une violation flagrante de son lieu de travail.

Aussitôt, la Notaire saisit qui de droit. Après des appels téléphoniques ça et là, recours est fait à la police du 3ème arrondissement. Interpellé, Mad Diallo est immédiatement présenté devant le Procureur de la CII. Dans la foulée, il est déféré à la Maison Centrale de Bamako.

Cette arrestation n’aura point surpris les observateurs. Faut – il rappeler que Mad Diallo avait été interpellé par le même Commissariat de police suite à l’agression physique d’un de ses camarades de parti, de surcroit ancien Député de la Nation. Décidément, dans le Mali d’aujourd’hui, l’on entend et l’on voit des choses étonnantes.

B. KONÉ


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here