Élections régionales et du district de Bamako : La bataille des titans aura lieu au sein de l’APM

91

Après Adama Sangaré de l’Adéma, Moussa Mara de Yelema, la confrontation entre des partis de l’APM risque d’avoir lieu avec la possible candidature de Kader Sidibé aux élections régionales et du district sous les bannières de la Codem.

Les élections régionales et du district de Bamako auront lieu en principe en juillet prochain, selon la programmation du département de l’Administration territoriale. Cette élection même si elle n’est pas sûre de se tenir à la date prévue, suscite déjà des positionnements au sein des partis politiques. A moins de trois mois des échéances, des noms tombent à compte-goutte. A l’Adéma, 2e force politique après les municipales de novembre dernier, Adama Sangaré, maire du district semble être le candidat désigné. A Yelema, Moussa Mara a déjà dévoilé son intention de se présenter candidat. Du côté du RPM comme celui de l’URD, aucune information n’est encore disponible pour ce grand rendez-vous électoral test grand nature pour la présidentielle de 2018.

A la Codem, officiellement rien n’est encore décidé mais au regard de l’orientation des débats de la cérémonie d’adhésion de Kader Sidibé à la Codem samedi dernier et des propos assortis, tout porte à croire que c’est l’ancien édile de la commune III du district qui sera en principe le porte étendard de la Codem pour les régionales et du district.

Interrogé sur la candidature probable de Kader Sidibé, le premier vice-président du parti, Boulkassoum Touré resté perplexe a tout de même levé le voile sur les intentions de M. Sidibé aux régionales et du district. « Je serai heureux si Kader disait qu’il allait être tête de liste de la Codem, et je ne vais pas hésiter à l’accompagner…. », a déclaré l’honorable député élu en commune I du district. L’espoir d’une présentation de Kader est encore plus grande chez le président du Groupe parlementaire APM quand il lance que son parti « compte sur « la force, l’expérience de l’homme pour les échéances à venir ».

L’intéressé lui-même sans dire non, a laissé entendre que le débat de candidature se fera au sein du parti et que c’est au parti de décider si oui ou non il aura son candidat. Toutefois, Kader Sidibé, fort de sa force à Bamako s’est présenté en indépendant à Bamako et est arrivé 3e. Au cours de la ceremonie de samedi, il a souligné qu’au lieu de faire cavalier seul, il serait mieux de faire équipe avec des gens qu’on a les mêmes visions et idéologies.

La venue de Kader à la Codem fait déjà des inquiétudes au sein de certaines formations au regard de la qualité de l’homme qui est un puissant rat de la politique. Et si la Codem venait à choisir Kader Sidibé tout porte à croire que la bataille entre Adama Sangaré, Moussa Marra sera rude ce en attendant l’annonce d’une éventuelle candidature du RPM. Les autres formations politiques de l’APM ne se sont pas pour le moment exprimées sur la question.

5e force politique à l’Assemblée nationale et 4 e force aux municipales, la Codem a de quoi inquiété le RPM, l’Adéma et l’URD.

Membre de l’alliance des partis de la majorité (APM) composée de 11 formations politiques, la Codem préside le Groupe parlementaire APM.

A.S.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here