IBK de retour d’Arabie Saoudite : La cagnotte est garnie

56

Comme ce à quoi il fallait s’y attendre, le Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, est de retour de sa visite officielle d’Arabie Saoudite, la cagnotte bien garnie.

 La visite de cinq jours effectuée par le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, n’a pas été vaine. Contrairement au qualificatif de tourisme que certains individus collent à ce voyage, ce déplacement permettra au Mali, en tant qu’un pays émergent, de bénéficier des réalisations importantes. Cela, tel qu’escompté par  non seulement les autorités maliennes, mais aussi le Souverain Saoudien, qui vient de se montrer très disposé à l’endroit du Président IBK et du Peuple malien.

Comme attentes positives, et pas les moindres, de cette visite officielle, l’on retiendra la reprise prochaine des travaux de construction de la route Sévaré-Gao, de l’Aéroport de Kidal, du tronçon Kidal- frontières algériennes. Aussi, la Présidence malienne a sollicité auprès du Royaume d’Arabie Saoudite la construction d’un hôpital de dernière génération au Mali, le renforcement du Partenariat dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’environnement et de l’autonomisation de la femme.

Les assurances saoudiennes

 Des échanges que le Président IBK a eus avec les autorités saoudiennes ont prouvé que les autorités saoudiennes ont reçu  les instructions requises de leur hiérarchie. Ainsi, l’objectif est d’accorder priorité aux volets coopération bilatérale dans les domaines du Développement durable, du renforcement du processus sur l’Accord de Paix et de Réconciliation nationale et sur des nouvelles bases concernant certaines données.

Homme de gratitude qu’il est, le Chef de l’Etat a déclaré sur place, à la Mecque, que son déplacement a été très fructueux et satisfaisant sur plusieurs plans. Fidèle à ses habitudes de reconnaissance, il a salué et remercié Sa Majesté Gardien des deux Saintes Mosquées et le Peuple saoudien pour l’accueil fraternel et très chaleureux dont lui et sa délégation ont bénéficié durant leur présent séjour au Royaume d’Arabie Saoudite.

 La cagnotte est aussi religieuse

 Le déplacement du Président IBK au Royaume d’Arabie Saoudite a été placé sous le signe de la recherche de la paix au Mali. Ce, en se sacrifiant au rituel religieux musulman sur les Terres Saintes, Médine. Pour ce faire, le Président de la République s’était fait accompagner des hommes de foi tels que l’Imam de Tombouctou, le Président du Haut Conseil Islamique Mahmoud Dicko et l’Imam de la Grande Mosquée de Bamako (rebaptisée Mosquée Fayçal de Bamako). Le séjour sur les Terres Saintes a été  très réconfortant, du fait que ses apports spirituels ne sont plus à démontrer.

En effet, ce séjour a été également consacré à la foi et aux prières pour le Mali. Durant cette visite, le Chef de l’Etat et sa délégation se sont rendus à la Ville Sainte de Médine où des prières ont été adressées au Tout-Puissant  au profit du Mali et de ceux qui méritent de la Patrie ou qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes jusqu’au sacrifice suprême.

«Nous retournons au Mali complètement satisfaits de ce que nous avons entendu, de ce que nous avons vu, de ce que nous avons pu accomplir dans le rituel de notre foi. Car, c’est ici que nous avons eu la bonne nouvelle du parachèvement de la mise en place des autorités intérimaires. Pour notre pays c’est un grand bonheur», s’est réjoui le Président IBK. Qui a ajouté : «La supplique à Dieu (SWT), l’Omnipotent et le Miséricordieux, qu’il accorde cette paix tant désirée à ce pays, à ce Peuple qui, au long des siècles, n’a aspiré qu’à elle, la paix».

«Nous avons également eu au cours de ce séjour le bonheur de faire la Umrah. Nous parlons ici, il faut le dire, depuis la Kaaba. La Kaaba est juste derrière moi, nous avons été logés dans la Kaaba à la résidence des hôtes du Roi. Donc, nous sommes dans la Kaaba. C’est un bonheur qui est inégalé. Et tout cela c’est des égards à l’endroit de ce pays, du Mali. Nous en sommes aujourd’hui le dépositaire, la souveraineté.

Toutes les prières ferventes sont montées vers Allah (SWT) et je ne doute pas une seconde qu’elles seront exaucées pour le bonheur de notre Peuple pour notre pays qui n’aspire qu’à une coopération heureuse, harmonieuse avec les pays du monde; singulièrement, ceux de la UMA islamique », a déclaré le Président de la République.

 

Cyril ADOHOUN

………………………………..

 

VISITE DU PRESIDENT EN ARABIE SAOUDITE

IBK exprime son satisfecit

 En fin de sa visite officielle du 17 au 21 avril 2017 au Royaume Saoudien, le Président de la République, S.E. Ibrahim Boubacar Kéïta, a accordé une interview à l’ORTM. Une interview au cours de laquelle il a exprimé son satisfecit général. Lisez cet extrait !

 « Bismillahi Rahmani Rahim, cette invitation de Sa Majesté le Roi Salman Ibn Abdel Aziz AL SAOUD à venir en visite officielle dans le Royaume vient à son heure. Car, c’est ici, hier (le jeudi dernier) que nous avons eu la bonne nouvelle du parachèvement de la mise en place des autorités intérimaires. Pour notre pays c’est un grand bonheur. Ce voyage s’est passé totalement sous le signe de la recherche de la paix au Mali. De la supplique à Dieu (SWT), Omnipotent, Miséricordieux, qu’Il accorde cette paix tant désirée à ce pays, à ce Peuple qui, au long des siècles, n’a aspiré qu’à elle, la paix.

Nous avons également eu le grand bonheur de trouver un Souverain très bien disposé à l’endroit du Mali. Cela dans nos échanges et, ensuite, les autorités saoudiennes que j’ai reçues, les unes après les autres, toutes m’ont dit avoir reçu des instructions très fermes pour donner une priorité dans les préoccupations de coopération de développement avec le Mali. Cela, avec le Fonds Saoudien ; avec la Banque Islamique de Développement (BID), avec l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).

Tous ceux que nous avons rencontré ont réaffirmé avoir reçu des instructions très fermes de renforcer la coopération avec le Mali et de revoir les portefeuilles à hauteur de nos préoccupations, celles des Maliens d’abord et de renforcer la suite de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation sur des bases nouvelles, des données nouvelles. C’est très réconfortant.

Ainsi, j’ai le bonheur d’avoir la confirmation, aujourd’hui, que la route Sévaré-Gao va être reprise, que l’Aéroport de Kidal va être construit, que le tronçon Kidal-frontières algériennes va être également dans le pipe, sans compter ce qui était déjà acquis.

J’ai également souhaité que le Royaume nous aide à construire un hôpital de dernière génération au Mali. Je crois que le Roi Salman comme ses prédécesseurs mérite qu’un édifice à vocation humaine aussi puissante que le pourrait être un hôpital soit dorénavant de mémoire au Mali.

Nous avons également, au cours de ce séjour, eu le bonheur de faire la Umrah. Nous parlons ici, il faut le dire, depuis la Kaaba. La Kaaba est juste derrière moi. Nous avons été logés dans la Kaaba à la résidence des Hôtes du Roi ; donc, nous sommes dans la Kaaba. C’est un bonheur qui est inégalé. Et tout cela c’est des égards à l’endroit de ce pays, du Mali. Nous en sommes aujourd’hui le dépositaire de la souveraineté.

Et nous avons eu le bonheur d’accomplir cette mission accompagné de nos Hommes de foi dont l’Imam de Tombouctou, le Président du Haut Conseil Islamique, le Président de Ançar Dine Ousmane Madani Haïdara (hélas empêché) et l’Imam de la Grande Mosquée de Bamako. Des hommes de foi qui avaient à  leurs côtés un de nos aînés illustres celui la même qui a dirigé la Conférence d’Entente Nationale, Homme de foi et de grande famille religieuse, Baba Hakib Haïdara. C’est en compagnie de ces illustres personnalités maliennes que nous avons fait ce voyage en Terres Saintes. Nous sortons de la prière de vendredi, dernier vendredi du mois de Rajab, c’est aussi un bonheur, un bonheur incommensurable. Toutes les prières ferventes sont montées vers Allah (SWT) et je ne doute pas une seconde qu’elles seront exaucées pour le bonheur de notre Peuple pour notre pays qui n’aspire qu’à une coopération heureuse, harmonieuse avec les pays du monde, singulièrement ceux de la UMA islamique.

À Médine, c’était très touchant, très émouvant, que, juste devant le tombeau du Prophète (PSL), ces prières ont été faites à l’endroit de ceux qui méritent de la Patrie. Nous avons eu beaucoup d’émotions ; mais c’était de mérite. Ces hommes, ces jeunes gens qui ont donné  le meilleur d’eux même jusqu’au sacrifice suprême pour le Mali méritaient bien que des prières montent au ciel à cet endroit le plus sacré de l’Islam. Tout le séjour de Médine a été consacré à la foi, consacré aux prières pour le Mali.

Les Imams, à l’unisson, la communauté malienne autour de nous, tout le monde était dans la ferveur pour invoquer Allah (SWT) qu’il accorde ses bienfaits à la Patrie. Un grand merci à sa Majesté Gardien des deux Saintes mosquées et au Peuple saoudien. Pour l’accueil fraternel, très cordial et chaleureux que nous avons reçu ici en Arabie Saoudite. Nous retournons au Mali complètement satisfait de ce que nous avons entendu, de ce que nous avons vu et de ce que nous avons pu accomplir dans le rituel de notre foi».

Cyril ADOHOUN


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here