Memorandum : « Ce que les maliens attendent de vous monsieur le Président !»

37

La réussite du mandat d’IBK passe par le respect et la mise en œuvre effective des dix (10) propositions que nous dévoile ici un lecteur dans un mémorandum adressé au Chef d’Etat depuis le 1er octobre 2013. La teneur !

IL M’EST PARICULIEREMENT AGREABLE DE M’ADRESSER A VOUS EXCELLENCES PAR LES TEMPS QUI COURENT ET SITUATION DE MON PAYS QUI ME TOUCHE CE QUI M’AMENE A VOUS DONNER MON POINT DE VUE

Voila un certain nombre de propositions que je m’en vais vous faire :

1) Pour réussir votre mandat ; il faut obligatoirement baisser le prix des denrées de premières nécessités ; vous avez devant vous des operateurs économiques qui ont toujours donné des problèmes aux Gouvernements précédents du Mali. Le riz ; le mil ; le lait ; l’huile ; le sucre ; la farine ; etc, suivre et contrôler au besoin les prix jusqu’aux plus petits revendeurs,

Exemple : si l’état fixe le prix du riz à 200 FCFA le kilo ; pour les grossistes ; aux revendeurs ; on donne une marge de 25FCFA sur le kilo, au-delà de ce prix ; ils doivent répondre devant l’autorité chargée de fixer les prix ; au besoin se faire amender et en cas de récidive pourquoi pas encourir une peine de prison. Je vous demande où va le sucre du SUKALA ; le riz de l’Office du Niger.

Le prix de la viande ; du poisson ; de l’oignon voire même du forontobani a un coût de 25 FCFA, est-ce que l’Etat contrôle sérieusement le passage des animaux vers les autres pays au niveau de la région de Mopti ; le nombre de camions de bœufs ; de moutons ; de chèvres, d’ânes ; et de poissons etc qui passe par jour est vraiment très élevé; je vous demande de vous renseigner sur le prix de la viande dans les pays comme la Côte d’Ivoire, le Burkina, et pourtant c’est le Mali qui les fournit en viande ; et poissons depuis l’indépendance ;

Une bonne politique de logement doit être faite dans le pays pour que les gens sachent que votre mandat a fait aux maliens du bien ; car rien ne vaut voir son propre toit ;

2)Augmenter le salaire des fonctionnaires(une augmentation substantielle pas une qui ne dit pas son nom) ; par ce qu’à mon humble avis ; il ne sert à rien de dire aux gens de partir au boulot à l’heure de ne pas céder à la corruption ou de ne pas être sujet à corruption ou tout autres comportements néfastes à la bonne marche de l’administration ; faites une surprise aux maliens qu’ils n’attendent pas.

Exemples :

Des cars qui prennent les travailleurs à des heures fixes ; pour les services ; cela peut diminuer le retard et en retour les émargements se font dans les cars aller et retour pour faire disparaitre l’absentéisme ; cela a plusieurs avantages administratifs et aux travailleurs ;

Une prime forfaitaire décroissante minime que ça soit qui est donnée main à main appelée : prime d’encouragement ; ou prime de renouveau pour les travailleurs ; ou prime de prise de conscience du travailleur ; enfin ou prime de relance de l’administration ; vous pouvez donner un nom à cette prime pour pousser les travailleurs à avoir un bon comportement ;

Par ailleurs ; le monde et les mentalités des gens ayant beaucoup évolué ; on ne peut plus garder les gens ou l’opinion des gens en vase clos ; ils vont forcement s’exprimer. Je vous demande de faire cela : augmenter les salaires et diminuer le prix des denrées de premières nécessités ; votre point de vue marchera ; avec les maliens que je connais,

Je me permets de vous dire que la dénomination : Ministère de la réconciliation et du développement des régions du nord (celle qui suit colle mieux : Ministère de la réconciliation et du développement) car Sikasso n’est pas plus développée que Gao ou Kidal.

Ne tomber pas dans les inaptitudes des gouvernements passés qui distribuaient aux rebelles des espèces sonnantes et trébuchantes ; je vous informe en ce qui est de la situation du Mali ; là une solution simple peut être trouvée ; vous me demanderez cela, je vous le dirai ;

3)Le ministère du plan doit être un super ministère avec une véritable planification car cela manque terriblement à nos pays aujourd’hui ; qui doit donner à chaque ministère un plan détaillé d’actions à accomplir contrôlé à chaque trimestre pour voir la progression dans le travail de tous les ministères et en fonction donner de nouvelles directives ou orientations ; les cabinets et ministères qui ne parviennent pas à réaliser leurs planifications qu’ils ont faites ou contribué à faire vont être vidés et faire appel à de bons travailleurs.

Je me demande où est parti le terme « l’Homme qu’il faut à la place qu’il faut» ;

L’administration : Il faut vraiment former les cadres des services. Les intouchables des services publics ; je vous dis que certains responsables pensent que Mali est leur propriété ; personne n’a droit aux postes sauf eux ; et pourtant il y a de très bons cadres à l’ombre et dans tous les domaines de la vie publique pris séparément ;

4) L’éducation ; ma proposition est d’ :

a) augmenter le nombre de semaines d’études par an. Il faut enseigner des leçons d’éducations civiques et morales avec des chants patriotiques qui donnent l’amour
du pays ; faire disparaître les différentes : maxi jeune etc.…; par des concours en sciences seulement (math ; physique chimie ; biologie et l’anglais) ; au premier cycle ; second cycle ; entre les lycées de chaque région et une finale à Bamako pour les meilleurs portant le nom de Concours National du Renouveau au Mali (CNRM) ; je vous demande de commencer à enseigner l’anglais à partir de la classe de 5ième au premier cycle fondamental ;

b) diminuer considérablement le nombre d’écoles privées ; beaucoup d’enfants n’étudient pas grâce à la cherté des études ; ce qui implique l’élévation du nombre d’enfants qui ne vont pas à l’école ; la formation des maîtres à tous les niveaux ; diminuer les vacances des maîtres pour les recyclages pédagogiques pendant les vacances ;
c) la lutte contre la pauvreté passe par l’éducation ;
5) La santé : voici là où les Gouvernements précédents ont échoué totalement ; une bonne politique sera la meilleure ; car c’est la formation même de nos Médecins qui est mise en cause ; ils tuent plus qu’ils ne soignent ; vérifier bien cela ; avec chacun sa

clinique et celle de l’état reléguée au second plan ; les ordonnances qui dépassent l’entendement (20 produits chers pour un seul produit qui convient en DCI) si vous faites une rencontre nationale pour la santé cela arrangera un grand problème de santé au Mali , il faut même légiférer en la matière pour des sanctions contre les mauvais médecins

6) La justice : le pauvre n’a jamais raison a t-on dit ; faites un sondage au niveau de la population ; le nœud de la corruption est là ; la vérité n’a jamais été dite dans la plupart des cas ; il faut vérifier ; la population n’a pas confiance en la justice.

7) L’énergie et l’eau une bonne politique peut permettre de maintenir 77% du choix d’IBK par la population ; les maliens acceptent facilement la personne mais il s’agit de convaincre ; c’est notre histoire qui le démontre ; l’énergie base du développement du pays ; l’eau de bonne qualité c’est santé des populations ; l’énergie ; l’environnement sain est égal à la santé ; il faut bien voir les 4 Ministères c’est la base de votre réussite ;

8) L’environnement : les services de l’environnement sont non fonctionnels au Mali ; des projets bidons qui n’ont jamais réussi ; beaucoup de papiers ; de bonnes paroles mais difficilement véritables ; leurs relations avec les communes ne marchent pas ;

9) La communication : nous souhaitons une bonne politique ; il faut revoir les émissions à la télévision ; les titres de journaux pompeux sans informations véritables vérifiables ; qui n’ont rien avoir avec la réalité des faits ; on dirait que nos journalistes ne savent écrire ce qui se fait exactement ; c’est la raison pour laquelle 1% de la population seulement les lisent ;

Une 3ième téléphonie est la bienvenue

10) Le transport : le nombre d’accidents est la faute de l’état , l’état des routes très mal construites ; après chaque accident vérifier l’état de la route ; vous trouverez cette réponse au Ghana : circulation sans polices rarement un policier est vu à moto pour dire aux conducteurs rouler doucement ; pays sans presque motos ; des accidents rares ; je vous demande de faire une bonne politique d’achat de petits véhicules à la population au lieu des motos DIAKARTAS qui ont fait et continuent de faire tellement de victimes au Mali ;

Je vous prie ; Excellences d’accepter ; ma vision ; mon intérêt ; et l’espoir de voir mon pays parmi les pays émergents ; où je chante le MALIBA ; le MALI des SOUNDIATA ; des SAMORY ; des BABEMBA ; des SONI ALI BER ; d’EL HADJ OUMAR TALL ; des FIRHOUNE AG ALENSAR ; enfin le MALI de MODIBO KEITA et pourquoi pas le MALI d’IBRAHIM BOUBACAR KEITA gloire à vous tous les Héros de mon PAYS.

Ousmane Karia HAIDARA

Professeur d’Enseignement Secondaire au Lycée Technique de Bamako

E –mail : [email protected]

CONTACT : 79 08 88 36

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here