Partage d’héritage en commune V du district de Bamako : Les frères Kanté s’entre déchirent à Torokorobougou

69

Ce n’est plus un secret de polichinelle, après la mort du père, le plus souvent, les enfants se tuent pour le partage de sa richesse. Aujourd’hui, la plupart de nos familles sont divisées à cause ce problème. Dans les villes aussi bien que dans les villages, la mort d’un parent ne fait plus mal aux enfants mais, c’est le trésor laissé qui les intéresse.

Quelques mois après la mort de leur père, deux frères sont devenus des ennemis jurés dans la famille Kanté à Torokorobougou. Ils ont oublié la fraternité et on ne peut plus parler de social entre Bakary Kanté et son jeune frère Barou Kanté.

Tout est parti de l’histoire du partage des deux maisons que leur papa leur a laissé comme héritage. Nul n’ignore que l’argent a chassé l’humanisme de nos cœurs car chacun veut s’enrichir sur le dos d’autre. Le défunt papa a laissé après lui deux maisons construites. L’une est à Magnambougou et l’autre à Torokorobougou.

Ces deux maisons devraient être partagées entre ses trois enfants ; Bakary, Barou et leur petite sœur. Etant au Burkina au moment du décès du père, le grand frère Bakary a voulu récupérer les papiers des maisons avec son jeune frère Barou avant de discuter du partage de cet héritage qui appartient à eux tous. A sa grande surprise, celui-là lui a fait savoir qu’il acheté toutes les deux maisons avant la mort de leur père. Suite à cette réaction de son jeune frère, le grand frère Bakary a demandé à ce que celui-ci lui montre des papiers justificatifs qui prouvent que les maisons ont été vendues par leur papa. Malheureusement, le jeune frère a refusé et a menacé de mettre son grand frère dehors pour une première fois.

Suite à cette menace, Bakary s’ouvre au dialogue. Pour cela, il a fait appel aux chefs religieux et coutumiers de Torokorobougou. Malgré l’intervention de ceux-ci, la tension est restée forte et le jeune frère Barou aurait finalement mis son grand frère dehors. Cela n’a pas plu aux familles voisines qui ont d’ailleurs intervenu pour que le Grand frère retourne en famille ; elles auraient même défoncé la porte pour faire entrer les bagages de Bakary. Suite à cela, Barou s’est senti seul et a porté plainte contre les voisins. Il les reproche d’avoir volé 20 grammes d’or et beaucoup d’argents de sa femme. Il a porté plainte. L’affaire est toujours au niveau du tribunal de la commune V du district de Bamako. C’est à partir de ce lundi 24 avril que le tribunal rendra son verdict.

Il est à noter que la petite sœur est du côté de Barou et serait du même avis de chasser le grand frère Bakary de la maison.

Wait and See

B .Guindo et Lassi Sanou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here