Pour une levée de la sanction du Mali par la FIFA: Le collectif des supporters et représentants des clubs de ligue 1, 2,3 demandent l’implication du nouveau Premier Ministre

83

Edifier la lanterne des journalistes par rapport à la situation qui prévaut dans le football malien, des différents meetings et marches qu’ils ont organisé dans le but de la levée de la sanction infligée par la Fédération Internationale de Football (FIFA) au Mali, étaient les points inscrits à l’ordre du jour de la conférence de presse animée par les leaders du collectif des supporters et représentants des clubs de ligue 1, 2,3 le samedi 22 Avril 2017 à la maison de la presse. Lors de la conférence, ils ont fait savoir qu’il compte sur le nouveau premier ministre Abdoulaye Idriss Maiga afin que le Mali réintègre la grande famille du football mondial.

Selon Bissy Sangaré, le porte parole du collectif, les supporters et représentants des clubs de ligue 1,2,3, les joueurs en activité et des arbitres sont en train de mener ces actions dans le seul but de la levée de la sanglante sanction infligée par la FIFA à l’encontre du Mali suite à la décision du ministre des sports qui a dissout le bureau fédéral dirigé par Boubacar Baba Diarra. Il a signalé que depuis la sanction de la FIFA, ils ont mené beaucoup d’actions dans le but de faire revenir le ministre sur sa décision de dislocation du bureau fédéral de la Femafoot afin de faire revenir la FIFA sur sa sanction à l’endroit du Mali.

Le porte parole du collectif a passé au crible les meetings qu’ils ont organisé au terrain de l’AS Réal de Bamako et sur le terrain Sakaly de Médina Coura ainsi que la marche pacifique du jeudi 2O Avril 2017 a l’issue de laquelle ils ont remis une déclaration au nouveau Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga. Il a fait savoir que le ministre leur a rassuré que la déclaration est tombée dans des bonnes mains maintenant. Le collectif dit compter sur le nouveau Premier ministre afin qu’il convainc le ministre à revenir sur sa décision au grand bonheur de tous les acteurs du football malien.

« Le Mali était sur une bonne lancée de qualification de nos équipes nationales et de nos clubs mais le ministre des sports veut casser cet élan », affirme-t-il. Il y a eu des crises, mais il n’y a jamais eu de retrait de mandat, dit-il. « Nous sommes des amoureux du football et nous voulons que nos cadets se rendent au Gabon pour défendre leur trophée. Les jeunes sont à Kabala mais la sanction de la Fifa est claire, elle ne sera levée qu’après l’annulation des décisions de dislocation de la Femafoot par le ministre. Après les Onze Créateurs et le Djoliba qui ont été éliminés sur tapis vert, les cadets maliens risquent de ne pas être du voyage de Gabon pour défendre leur titre», explique-t-il.

« Ce problème on pouvait le résoudre autrement que par cette ingérence politique dans le football. L’actuel président de la Caf a été victime d’une telle décision de la part de son ministre des sports qui est revenu sur sa décision et le monde ne s’est pas écroulé. On a organisé cette marche pour donner la bonne information au gouvernement malien. Aujourd’hui notre football est pris en otage avec la complicité du ministre des sports. On a confiance au Premier ministre et on sait qu’il à la clé pour décanter la situation», renforce-t-il.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here