Atelier des groupes de résultats de l’Undaf+

43

Les travaux de la réunion d’examen du rapport d’exécution 2016 et des Plans de Travail Annuels 2017 des Groupes de résultats du Plan Cadre Intégré des Nations unies pour l’aide au développement au Mali UNDAF+ se sont ouverts ce lundi 24 avril 2017 à l’hôtel El Farouk de Bamako sous la présidence de S.E.M Abdoulaye DIOP, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. C’était en présence de plusieurs membres du Gouvernement et de Mme Mbaranga GASARABWE, Coordinatrice humanitaire résidente du Système des Nations Unies au Mali.

En effet, les Groupes de résultats du Plan Cadre Intégré des Nations unies pour l’aide au développement au Mali (UNDAF+) est le cadre fédérateur des interventions de l’ensemble des agences du système des nations unies dans notre Pays, y compris la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali (MINUSMA). Signé le 15 septembre 2015, le plan cadre couvre l’ensemble des activités conjointes des deux parties pour la période 2015 – 2019. Les interventions programmées ont été structurées autour de quatre axes de résultats comprenant : 1-Paix, Sécurité et Réconciliation Nationale ; 2-Gouvernance ; 3-Accès aux Services Sociaux de Base ; 4-Croissance inclusive et Développement Durable. Il se réunit une fois par an pour valider les progrès réalisés, prendre connaissance des contraintes et opportunités, et donner des orientations pour garantir une meilleure réalisation des résultats. Le Comité de pilotage mis en place par le Gouvernement et le Système des nations Unies regroupe les Représentants des Départements ministériels, des organisations de la Société civile et les Chefs des Agences présentes dans le pays.

Ainsi, pour préparer la prochaine session du Comité de Pilotage (la 2ème dans la série) que les responsables des 4 Groupes de résultats se réunissent les 24 et 25 avril 2017 pour passer en revue les activités techniques menées au cours de l’année 2016 et proposer les ajustements devenus nécessaires et les nouvelles pistes à explorer pour l’atteinte des objectifs assignés au Plan cadre. Au plan financier, sur une estimation budgétaire d’environ deux cent cinquante-cinq million deux cent soixante-dix-huit mille cent cinquante un Dollar US (255 278 151 USD), environ cent soixante-treize million cinq cent trente-neuf mille cinq cent quatre (173 539 504 USD) ont été mobilisés, soit un taux de réalisation d’environ 68%. La mobilisation de ces fonds a permis de réaliser certaines activités phares notamment l’appui à la mise en place des autorités intérimaires, du Mécanisme opérationnel conjoint (MOC) et le démarrage des activités de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR).
Dans le domaine de la réconciliation nationale, on peut noter des activités de renforcement des capacités techniques et opérationnelles de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR), l’éducation à la culture de la paix, le retour à l’école de quarante-cinq mille six cent cinquante-sept mille enfants après une longue période d’absence, entre autres.

D’où, la satisfaction de S.E.M Abdoulaye DIOP, Ministre des Affaires étrangères et Coopération internationale qui a salué l’ensemble de nos partenaires au développement et témoigné la reconnaissance du peuple et du Gouvernement du Mali à ces derniers, pour leurs soutiens constants et multiformes à efforts de développement du pays. Par ailleurs, le Ministre DIOP a insisté sur défis importants à relever malgré les progrès significatifs déjà enregistrés, notamment pour le retour de l’Administration dans toutes les zones qui en sont aujourd’hui dépourvues du fait de la recrudescence de l’insécurité et des activités terroristes. Il a également profité de l’occasion pour rendre un vibrant hommage aux vaillants défenseurs de la Patrie malienne qui ont été lâchement assassinés lors de la récente attaque de Gourma Rharous et en appelé encore une fois à tous les Acteurs du Processus d’Alger pour une mise en œuvre effective et diligente de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here