Fodié Touré, président de la HAC : « La HAC n’a pas sa raison d’être si l’anarchie persiste… »

27

Invité sur le plateau de l’émission ‘’Forum de la presse’’ le jeudi 20 avril dernier, le président de la Haute Autorité de la Communication (HAC) Fodié Touré, a expliqué le rôle et les missions de sa structure. A cette occasion, il a insisté sur la fermeture des radios et télévisions qui émettent dans l’illégalité la plus totale.

Pour le président de la HAC, Fodié Touré, invité de l’émission ‘’Forum de la Presse’’ la semaine dernière, la fermeture annoncée des 47 radios et des télévisions qui opèrent dans l’illégalité n’est pas négociable. Car dit-il, le rôle de la Haute Autorité de la Communication (HAC) consiste à veiller au respect des mesures réglementaires régissant les médias au Mali. Et pour lui, si l’anarchie continue après la création de la HAC, c’est qu’elle n’a pas sa raison d’être.
« Toutes les radios et les télévisions qui ne sont pas en règle seront fermées sans exception », a-t-il martelé. A cet effet, il a précisé que la loi de 2012 donne une période de 3 ans aux radios qui ont une autorisation provisoire pour se mettre en règle. Et présentement dit-il, 1000 radios émettent au Mali.

Par ailleurs, le président de la HAC, Fodié Touré a précisé qu’il y a des radios commerciales et des radios non commerciales. Et pour lui, la HAC n’a pas été créée pour uniquement fermer les radios et les télévisions, mais pour mettre de l’ordre. Toute chose qui selon lui, y va de la sécurité des Maliens. Et d’après lui, il y a une trentaine de télévisions privées qui ne répondent pas aux normes au Mali.

Adiarra Coulibaly (stagiaire)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here