Quota des 30% : IBK n’a pas respecté sa parole.

37

Le gouvernement tant attendu ne compte pas le nombre de femmes requis selon la loi. Encore une fausse promesse du Chef de l’Etat, qui avait pourtant fait sensation lors de la fête des femmes.

Lors du 8 Mars, en effet, IBK n’a pas du tout boudé son plaisir d’être en compagnie de la gent malienne et de la magnifier. C’est ainsi que devant l’audience du Palais de la Culture, il promettait que le remaniement suivant verra le quota conforme à la loi N°052 de décembre 2015. Autrement dit, la loi de la promotion du genre prévoyant 30% de femmes dans le gouvernement sera appliquée.

Finalement, un PM est désigné et des femmes arrivent au nombre de 8 cette fois. Il est évident car ce nombre ne représente que 22%. En laissant entendre que la loi en question sera appliquée comme elle l’a été lors des communales, IBK reconnaissait de facto que l’équipe sortante était déjà illégale. Avec un chiffre en deçà de la moyenne, il sera passé à côté de la plaque quand bien même il a effectué un choix sensationnel : nommer la président de la CAFO à la tête du département.

Après plus de 20 ans à la tête de la Coordination des associations et Ong féminines, Traoré Oumou Touré était au cœur de la controversée. Désormais elle passe la main à travers cet «effort » du patron de l’Exécutif de contenter la gent et de la faire taire par une présence qualitative au gouvernement à défaut de le faire par le nombre.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here