Crise du football : L’Association des Clubs et Ligues Majoritaires apporte son soutien au gouvernement

25

Une semaine après la marche des sympathisants du comité directeur dissout de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), l’Association des clubs et ligues majoritaires était, à son tour, dans les rues de Bamako, hier, pour manifester son soutien au Comité provisoire de normalisation du football (CONOR) et à la décision de dissolution du comité directeur de la fédération. Plusieurs centaines de personnes, dont des supporters venus de l’intérieur du pays, ont participé à la marche. Les manifestants sont partis de la Bourse du Travail pour la Primature, en passant par le monument de l’Indépendance. Sur les banderoles, on pouvait lire : «Attar club, non, à l’exclusion de Kidal du football malien», «Elewidj de Kidal, oui, pour la dissolution du comité directeur de la FEMAFOOT» ou encore, «Oui, à l’application de la décision du TAS, «Tout sauf le retour de Boubacar Baba Diarra à la fédération». A leur arrivée à la Primature, les marcheurs seront accueillis par le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, en présence du ministre du Commerce, porte-parole du gouvernement, Abdel Karim Konaté. Dans une déclaration qu’il lira devant les représentants des ligues, avant de la remettre au Premier ministre, le porte-parole des marcheurs, Mamadou Dipa Fané, dira : «Nous, membres de la FEMAFOOT, supporters, sympathisants et dirigeants du football, réunis, ce jour mardi 25 avril 2017, déclarons, ici et maintenant, soutenir la décision du gouvernement de la République du Mali, de dissoudre, conformément, à la législation malienne, le comité exécutif de la FEMAFOOT. C’est pourquoi, engagés pour l’instauration de la transparence dans la gestion du football et dédiés à la promotion du Mali et de son football, nous vous faisons le serment de tout mettre en œuvre pour que, plus jamais, l’avenir des enfants ne soit compromis par des comportements égoïstes et irresponsables». Mamadou Dipa Fané conclura : «Nous, dirigeants, qui engageons nos ressources personnelles pour gérer nos clubs (achats d’équipements, paiement de primes, charges diverses, électricité) requérons votre forte implication pour assainir notre football. Car, nous avons le souci de l’avenir des jeunes footballeurs et affirmons, aujourd’hui, que nous n’avons pas de leçon de patriotisme à recevoir de ceux qui vivent du football malien». Après avoir reçu la déclaration, le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, a remercié les membres de l’Association des clubs et ligues majoritaires et invité tous les acteurs du football malien à l’entente, la cohésion sociale et à une paix durable. «Vous venez de dire que vous soutenez la décision du gouvernement. Cela ne peut se faire, tant qu’il n’y a pas d’entente entre les acteurs du football. Je demande donc aux acteurs de cette discipline de regarder dans la même direction et à chacun d’entre eux de fournir un peu d’efforts pour donner la chance à nos jeunes engagés pour la CAN des cadets d’aller défendre leur titre», dira le Premier ministre.

Boubacar THIERO

Source : aBamako

aBamako

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here