Hamane Touré dit Serpent : Un prostitué politique inné !

52

Au Mali, la politique du tube digestif a pris de l’ascenseur sur celle  de l’intégrité. Sans convictions idéologiques et sans consistances, certains hommes politiques défilent de partis politiques en partis politiques. Parmi ce lot, Hamane Touré dit Serpent. Prostitué politique inné, Serpent a milité dans presque tous les grands partis politiques du Mali. 

Hamane Touré a commencé sa carrière politique dans l’Alliance pour la Démocratie Malienne-Parti Africaine pour la Solidarité et la justice (Adema-Pasj). Il est militant très connu de l’Adema en commune IV surtout à Hamdallaye qui était son fief. Dépourvu de réelle conviction politique, Serpent quitte la ruche pour le Rassemblement pour le Mali (Rpm) après la création de ce parti par l’actuel président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Véritable caméléon devant l’eternel, Serpent se retrouve au Mouvement citoyen après les élections de 2002. Fin stratège, Serpent organisa sous la bannière du mouvement citoyen des coupes ATT en commune IV du District de Bamako.

Nomade des nomades, Serpent se retrouva ensuite militant bon teint du parti pour le développement économique et social (Pdes). Un parti porté sur les fonts baptismaux par les amis du président Amadou Touré, d’alors Président de la République.

Après la chute de l’ex-Président de la République Amadou Toumani Touré par un coup de force le 2 mars 2012, il quitta le Pdes. Fatigué de courir et sachant être connu par son vagabondage politique, il crée un parti politique dénommée l’Union des forces Citoyenne (l’Ufc). Ce parti  sans militants digne de ce nom logé dans la majorité présidentielle est une coquille.

Et sachant la très grande notoriété de l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré, en exil forcé à Dakar, Serpent, crée l’association citoyenne de soutien à Amadou Toumani Touré (ACS-ATT).

Rappelons que Serpent a soutenu Ibrahim Boubacar Keita(IBK) à la présidentielle de 2002; en 2007 c’était Amadou Toumani Touré (ATT) et en 2013 c’était la candidate de «l’Alliance Chato 2013», Haïdara Aïchata Cissé. Prostitution politique quand tu nous tiens !

La Rédaction


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here