Associations des Anciens Maires des communes du Mali (AMCM): Iba N’diaye élu Président

43

La ville de Ségou a abrité, le mardi 25 avril 2017 à l’hôtel Vue de l’esplanade, l’assemblée constitutive de l’Association des Anciens Maires des Communes du Mali (AMCM). Cette rencontre a réuni des anciens élus locaux des régions et des grandes villes du Mali. L’ordre du jour de cette assemblée était la mise en place d’un bureau dont la présidence a été confiée à Iba N’Diaye, ancien maire du district de Bamako.

Les travaux de cette assemblée ont été dirigés par l’ancien maire de la commune I, Mme Conté Fatoumata Doumbia. Ainsi, à l’issu des travaux, un bureau constitué de onze (11) membres a été mise en place, dont la présidence est assurée par Iba N’Diaye pour un mandat de trois(3) ans.

A travers sa vision, l’AMCM entend devenir une association dynamique, solidaire capable de contribuer de façon efficace et efficiente à la sauvegarde de la libre administration des collectivités territoriales et à l’approfondissement de la gouvernance locale, l’Association des Anciens Maires des Communes du Mali s’est assignée deux missions principales à savoir : mobiliser les anciens maires, afin d’une part de contribuer au renforcement de capacités des élus locaux pour un meilleur exercice de leur fonction et d’autre part, d’influencer positivement les politiques gouvernementales et des partenaires au développement en matière de décentralisation et de développement local.

Ainsi, l’objectif principal de l’AMCM est de contribuer au renforcement de la décentralisation et à l’amélioration des conditions de travail des élus locaux pour un meilleur exercice de leur fonction. Spécifiquement, il s’agit entre autres de contribuer à toutes les réflexions relatives au processus de décentralisation, soutenir toutes les initiatives allant dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail des élus locaux.

Parlant de la création de cette nouvelle association des anciens maires du Mali, le Président de l’AMCM, Iba N’Diaye dira que le fait d’avoir l’idée et la volonté de créer une association pour mettre leurs expertises à la disposition des collectivités, des pouvoirs publics est un acte de civisme et patriotisme. En ce sens, il salué ses collègues initiateurs. Selon lui, ils n’ont pas d’autres ambitions que de servir la nation, surtout dans le domaine de la décentralisation où il y’a beaucoup de choses à faire.

« Je voudrais à l’intention de tous les anciens maires et les nouveaux maires aussi qu’ils ont là une structure auxiliaire qui ne demande qu’à servir les collectivités et l’Etat malien en ce moment où vraiment on a besoin de touts les fils », a-t-il déclaré. Par ailleurs, il a expliqué que l’association est symbolique du fait qu’elle renferme toutes les sensibilités politiques avant de préciser qu’on ne peut pas dire aux gens de ne pas faire de la politique, mais que si l’association est apolitique, ils peuvent aider tous les courants ce qui pourra contribuer à l’équilibre dès lors qu’il y’a la représentation de toutes les sensibilités.

L’ancien maire de la ville de Ségou, Ousmane Simaga a remercié ses collègues qui ont bien voulu faire le déplacement dans l’optique de la création de cette association. Pour lui, dans chaque association, il y’a un noyau et qu’ils pensent que dans les semaines ou mois à venir que l’AMCM sera élargie à tous les anciens maires du Mali afin qu’ils réfléchissent ensemble. Tout en espérant que l’association fera tache d’huile dans la décentralisation.

Après cette assemblée constitutive, les membres de l’association ont effectué une visite de courtoisie auprès des autorités administratives et locales pour présenter l’association, sa vision, ses objectifs et les missions qu’elle s’est assignée. Le gouverneur et le préfet de la région ainsi que le maire, ont, tous, appréciés l’association dans sa dynamique, aussi ils ont remercié les membres pour cette initiative qui sera un atout pour les collectivités et le processus de la décentralisation.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here