Suite aux incidents qui ont émaillé les cérémonies commémoratives du 17 mars 1980 : Les compagnons de CABRAL se réconcilient avec sa famille

76

Suite à l’attribution du « diplôme de reconnaissance de l’AMS-UNEEM » au président IBK, une vive réaction de désapprobation de la famille Camara, par une lettre ouverte, s’en est suivie, pour interpeller des militants AMS-UNEEM. Quelques semaines après, les sages doyens de  cette organisation ont décidé d’approcher la famille Cabral pour s’expliquer sur cette bourde. Les deux parties, pour éviter pareille incompréhension, ont convenu de travailler ensemble et de rester fidèles à l’esprit de Cabral et collées aux objectifs de l’AMSUNEEM, dont, localiser la tombe de Cabral.

Le vendredi 21 avril 2017, à  l’initiative de certains présidents d’honneur et  cadres de l’AMSUNEEM, dont Mamadou Oulalé, Abdoulaye Fofana, Cheick Mamoutou Thiam, Mahamane Arbidjé, Djiguiba Kéita/PPR, la famille du Camarade Abdoul Karim Camara dit CABRAL a été approchée pour échanger avec elle sur les incidents qui ont émaillé cette année les cérémonies commémoratives de l’assassinat du 17 mars 1980.

Les initiateurs de la démarche, après de profonds échanges avec la famille CAMARA, ont présenté des excuses à une famille désemparée par des actes posés par l’actuelle direction de l’AMSUNEEM qu’elle n’a pas compris.

En retour, la famille Camara, conduite par les doyens BASSIROU et FARIKOU, tout en acceptant ces excuses, a exprimé ses regrets pour sa démarche qui n’a pas été comprise par toute la génération UNEEM et le Malien ‘’Lamda’’.

Les deux parties, pour éviter pareille incompréhension, ont convenu de travailler ensemble et de rester fidèles à l’esprit de Cabral et  collées aux objectifs de l’AMSUNEEM : localiser la tombe de Cabral ; Rester fidèles aux idéaux de Cabral pour une école performante au service du développement du Mali.


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here