Crise du football malien : Le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga tente de rapprocher les deux camps

38

L’Association des Clubs et Ligues majoritaires sous la houlette de son président Mamadou Dipa Fané a, une fois de plus renouvelé son soutien au Comité de Normalisation du Football malien à travers une marche de soutien organisée le mardi 25 avril dernier. Cela après avoir subi un revers lors de leur meeting de soutien au même comité quelques jours plutôt au Pavillon des Sports.
Après avoir subi un revers lors de leur meeting de soutien au Comité de Normalisation du football malien le samedi 22 avril dernier au Pavillon des Sports, l’Association des Clubs et Ligues majoritaires sous la houlette de son président Mamadou Dipa Fané a renouvelé son soutien au CONOR à travers une marche le mardi 26 avril dernier.
Comme lors du meeting du collectif des treize clubs de ligue 1, 2 et 3 le jeudi 20 avril dernier, les marcheurs sont partis de la Bourse du Travail pour se rendre à la Primature où une déclaration affirmant leur soutien à la décision du gouvernement a été remise au Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga.
Dans cette lettre, ils ont demandé l’implication du chef du gouvernement afin d’assainir le football malien, comme lors de la marche du jeudi 20 avril dernier organisée par le collectif des supporters et représentants des clubs de ligue 1, 2, 3, de football féminin, les représentants des joueurs en activité….favorables au comité exécutif du football dissous dirigé par Boubacar Baba Diarra.
Ces manifestants avaient invité le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga à travers une lettre qu’ils lui ont remis, à user de son bon sens pour rétablir l’ordre dans le football malien en le mettant en phase avec la légalité. L’objectif étant que la suspension du Mali soit levée par la FIFA et permettre aux amoureux du ballon rond de reprendre le chemin des stades.
Après avoir entendu la déclaration du président de l’Association des Clubs et Ligues majoritaires Mamadou Dipa Fané, le Chef du gouvernement a demandé aux acteurs du football de regarder dans la même direction. Mais aussi de fournir un peu d’effort pour donner la chance aux jeunes joueurs maliens engagés pour la CAN des cadets d’aller défendre leur titre.
C’est dans ce jeu de ping-pong entre les partisans du comité exécutif dissous et ceux du Comité de Normalisation du Football malien que nos cadets pourtant champions d’Afrique en titre s’apprêtent à aller défendre leur titre à la Can U-17 Total Gabon 2017. En pleine préparation à Kabala depuis quelques jours, ils ont hérité, à l’issue du tirage au sort, de la poule B en compagnie de l’Angola, de la Tanzanie et du Niger.
Pourront-ils défendre leur titre de champions d’Afrique quand on sait que la participation de notre pays à cette fête continentale est subordonnée à l’annulation de la dissolution du comité exécutif de la FEMAFOOT dirigé par Boubacar Baba Diarra ?
Almihidi Touré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here