Personnel des établissements pénitentiaires et de l’éducation surveillée:Les conditions de travail et de cadre de vie améliorées

47

Le Conseil des Ministres ordinaire du mercredi 26 avril 2017 a adopté d’importants projets de décrets au titre du Ministère de la Justice, Garde des Sceaux. L’adoption du présent projet de décret contribuera à l’amélioration de la gestion des carrières des fonctionnaires du cadre de la surveillance des services pénitentiaires et de l’éducation surveillée.
Sous la présidence du Président de la République, SE Ibrahim Boubacar Kéïta, Chef de l’Etat, le Conseil des Ministres ordinaire du mercredi 26 avril 2017 a adopté un projet de décret qui précise et complète les dispositions de la loi du 7 juillet 2016.

Ledit projet de décret fixe les modalités d’application de la Loi n°2016-031 du 07 juillet 2016 portant Statut des fonctionnaires du cadre de la surveillance des services pénitentiaires et de l’éducation surveillée.

En effet, les fonctionnaires du cadre de la surveillance des services pénitentiaires et de l’éducation surveillée concourent à l’exécution des décisions pénales et au maintien de la sécurité au sein des établissements pénitentiaires et de l’éducation surveillée.

Aussi, il (le projet de décret) répartit les fonctionnaires du cadre de la surveillance des services pénitentiaires et de l’éducation surveillée entre les corps des Inspecteurs, des Contrôleurs et des Agents techniques. Il fixe également les dispositions particulières relatives aux conditions de recrutement, de formation et d’avancement applicables à ces différents corps.

Le Département ministériel en charge de la Justice, à travers ce projet de décret adopté, entend contribuer à l’amélioration du cadre de vie et de travail des agents en charge de la sécurité des maisons carcérales dans notre pays.

Rappelons que cela intervient à un moment où les maisons d’arrêt, concernant les effectifs requis de détenus, connaissent un phénomène de surpopulation causé en grande partie par la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays. Dans ces conditions difficiles, pour maintenir la sécurité dans les établissements pénitentiaires, le projet de décret adopté permettra d’accroitre la qualité de surveillance du personnel pénitentiaire et de l’éducation surveillée.

Amara Bathily

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here