Présidentielle 2018 : Ces hommes qui s’activent pour la candidature du PR Dioncounda Traoré

36

Ils s’activent de jours comme de nuits. Ils tiennent des réunions secrètes. Ils vont à la rencontre des cadres parti à Bamako-Coura. Ils font des excursions à l’intérieur pour ratisser large et tenter de convaincre l’opinion pour la candidature du Pr Dioncounda Traoré, ancien Président de la Transition au Mali, à la présidentielle 2018.

Ils, ce sont des cadres du Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA/PASJ), appuyés par d’autres personnes extérieures, qui sont lancés dans une folle course contre la montre pour susciter la candidature du Pr Dioncounda Traoré à la présidentielle de 2018. Ils veulent que l’ADEMA présente un candidat à la présidentielle de 2018. Ils ont dévolu leur choix à Dioncounda pour qu’il porte les couleurs de l’ADEMA à la prochaine présidentielle. Face à « l’impasse dans lequel se trouve le pouvoir actuel vis-à-vis des problèmes du pays», ces cadres de l’ADEMA veulent tourner la page pour trouver une alternative. Leur projet semble déjà avancer et serait sur le point d’emporter une grande majorité dans la Ruche. Qui sont ces hommes et ces femmes ?

On retrouve tout d’abord le couple d’anciens ministres Ousmane Sy et Kadiatou Sow. D’après nos informations, Ousmane Sy est choisi pour convaincre Dioncounda. Car, il est réputé très proche et respecté par le mathématicien. Il y a également la dame de fer, ancienne mairesse de la commune I, Mme Konté Fatoumata Doumbia. Dans le lot, on évoque également les noms des anciens Sékou Diakité, qui a regagné la maison récemment et Makan Aliou Tounkara, ministre de l’énergie et de l’eau pendant la transition. C’est un fervent supporteur du Pr Dioncounda Traoré. Plusieurs autres noms sont également évoqués. Il s’agit de l’ancien député, Lanceni Balla Kéita, de député de Yanfolila, Yaya Sangaré, du Pr Ali Nouhoum Diallo, de Mamoutou Thiam. On parle des cadors du parti dans la section V. Il s’agit Modibo Sow, de l’ancien député de la commune V, Ibrahima Lanceni Coulibaly dit Bri, de l’ancien maire de la commune V, Ibrahima Boubacar Ba dit Bill. Lui qui avait presque rompu avec le parti depuis l’échec de sa tentative à occuper la tête de liste ADEMA lors des dernières communales. Il y a aussi les initiateurs de la pétition pour inviter Dioncounda à porter candidat.

Le seul problème c’est que Dioncounda n’a pas encore donné son accord pour briguer la magistrature suprême de notre pays. Selon de sources dignes de foi, « le lièvre de Bamako » n’est pas à affronter son jeune frère IBK. C’est dire que la tâche ne sera pas facile. Car, de l’autre côté, des voix, au plus haut sommet du RPM, se sont déjà faites entendre pour inviter le Président IBK à briguer un second mandat. A suivre.

Youssouf Bamey


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here