Remaniement gouvernemental: Le rêve brisé de Abdallah COULIBALY de la CNOSAF

42

Il avait organisé le sommet France Afrique de Janvier 2017, en coprésidence avec un français. Ils ont été décorés à la fin des travaux par le Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar KEITA. Et du coup, il avait caressé le rêve de recevoir une promotion. Abdallah était même pressenti Premier Ministre ou ministre des affaires étrangères, car le prince de Sébénikoro n’avait cessé de le féliciter.

En effet, après le rendez vous international, de nombreuses fausses notes, irrégularités ou malversations dans la passation des marchés juteux ont été soulignés par la presse. Des règles de l’orthodoxie financière dans l’exécution des dépenses publiques ont été dénoncées en son temps. Le Ministre de l’Economie et des Finances avait été contraint d’envoyer des contrôleurs pour fouiller dans les comptes de la CNOSAF.

Question. Ces maldonnes sont –elles à la base du désamour entre Abdallah et le Prince ? En tout cas, l’ancien coprésident de la CNOSAF n’a vu son nom sur la liste des 35 ministres du gouvernement de Abdoulaye Idrissa Maiga. D’où sa déception lors de la présentation du rapport. Un document que nous qualifions de machin. Abdallah n’est plus chaud à paraître à la Télé, baromètre de l’estime du Chef à l’égard d’un cadre ou haut cadre de sa carrure.
Abdallah peut toujours espérer, car avec IBK tout est possible, il peut chasser le PM ou le détenteur du poste des Affaires Etrangères, ou dans une moindre mesure Mme Diarra Racky Talla pour réaliser son rêve. En attendant, Abdallah doit prendre son mal en patience.
Bonne chance !

Bany

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here