Segou : Me Mountaga Tall s’engage contre les drogues et l’insécurité

43

Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ministre de l’Enseignement supérieur puis de l’Economie numérique et de la Communication, Porte-parole du gouvernement (décret n°2016-0510/P-RM du 7 juillet 2016), Me Mountaga a été débarqué du navire gouvernemental le 11 avril 2017, date du dernier remaniement ministériel.

Mais, en véritable leader politique, l’homme veut prouver que ce n’est pas seulement au gouvernement qu’on peut être utile à son pays. Ainsi, il était l’un de principaux animateurs du premier grand débat de l’Association malienne “Chacun Ségou”. C’était le samedi 22 avril 2017 dans la salle des spectacles Mieru Ba de Ségou.

“Comment atténuer la consommation des stupéfiants en milieu jeune et enfant” et “le rôle de la population dans sa propre sécurité” étaient les deux principaux thèmes débattus par Me Tall et Lassine Bouaré, deux anciens ministres. L’honorable députée Coulibaly Maïmouna Dramé, et la ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Salif Traoré ont rehaussé le débat par leur présence.

L’enfant du terroir affectueusement appelé “Baba” par les Ségoviens, a profité de l’occasion pour rendre un hommage particulier aux organisateurs et aux participants à ce grand débat de Ségou. Dans la langue du terroir, le bambara. A l’issue de la rencontre, des suggestions et des recommandations ont été formulées et adressées à presque tous les acteurs du développement de la ville et la région de Ségou.

Par rapport à son expérience dans le gouvernement, la première d’une brillante carrière politique, Me Tall vient également de publier une note-bilan des actions à la tête du ministère de l’Economie numérique, de la Communication (porte-parole du gouvernement).

“Conformément à l’article 18 du décret n°2016-0844/P-RM du 3 novembre 2016 fixant les attributions spécifiques des membres du gouvernement, j’ai préparé et mis en œuvre la politique nationale dans les domaines des technologies de l’information, de la communication ainsi que dans les domaines de la poste, des télécommunications, de la publicité et de la communication du gouvernement”, rappelle-t-il dans le document.

“Mon équipe et moi-même avons veillé à restituer et à valoriser l’action gouvernementale sans jamais tomber dans la dithyrambe, l’invective inutile ou le one man show”, précise Me Tall.

Sans être exhaustif, il tenait donc, dans “un esprit républicain et de redevabilité” à faire le point des actions réalisées dans l’accomplissement de sa mission nationale.

“Les résultats, quelle que soit l’appréciation que l’on puisse en faire, sont le fruit du travail d’une équipe que je tiens à remercier et à saluer”, reconnaît le président du Cnid /Fyt. Il y réaffirme aussi sa reconnaissance au Premier ministre Modibo Kéita et au président Ibrahim Boubacar Kéita dont “la confiance m’ont permis de travailler sur le devenir de mon pays à travers le développement du numérique et sur l’image du Mali”…

Kader Toé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here