Visite d’état du président IBK en Arabie Saoudite: Le Royaume des Saoud fera-t-il mieux que la Chine de Mao Zedong ?

57

Le Président de la République du Mali à la tête d’une forte délégation a effectué une visite d’Etat en Arabie Saoudite du 17 au 22 avril 2017.  Cette visite, deuxième du genre a été une véritable occasion pour IBK de signer beaucoup de contrats de partenariat dans des domaines aussi divers que variés. Les retombées de cette visite seront-elles plus bénéfiques au Mali que celles de Tianjin ? Les promesses d’investissements obtenues en Arabie Saoudite vont-elles tarder comme celles convenues avec des entreprises chinoises à Tianjin ?

A en juger par les images montrées par l’ORTM, le Président de la République aura décroché de gros contrats, comme la construction de la route Sévaré-Gao. Ce contrat à lui seul permet de qualifier la moisson d’IBK de fructueuse vu le calvaire des usagers. Cependant, entre une promesse et sa réalisation, le fossé est souvent très grand. C’est pourquoi  beaucoup de gens préfèrent voir se réaliser avant d’applaudir. En plus de ce contrat, IBK aura signé d’autres conventions comme, entre autres, la construction de l’Aéroport de Kidal, le bitumage du tronçon Kidal- frontières algériennes. Deux projets d’espoir et de développement pour cette région fortement enclavée où la précarité a toujours été la cause principale des rébellions cycliques depuis 1963. Si ces deux projets voient le jour, ils permettront de résoudre à moitié la crise au nord du Mali, parce que Kidal a toujours été la base arrière de tous les groupes armés Jihado-terroristes et irrédentistes. Comme pour dire qu’il n’a pas séjourné longtemps pour rien en Arabie Saoudite. Le Président de la République et sa délégation ont obtenu du Royaume, outre la signature d’une convention pour la construction de  la route Sévaré-Gao, longue de 583 km, l’érection d’un hôpital de dernière génération. Pour rappel, la route Sévaré-Gao, construite depuis plusieurs années, est dans un état de dégradation avancé où les usagers peuvent passer souvent plus de 48 heures. Donc, sa réalisation sera un ouf de soulagement pour les populations riveraines.

En somme,  les projets que sont la route  Sévaré-Douentza-Gao, Kidal- frontière algérienne, ainsi que l’aéroport de Kidal  seront de véritables aubaines pour les populations locales. Si tous ces projets venaient à se réaliser, IBK et sa forte délégation n’auraient pas fait du tourisme au frais du contribuable malien en Arabie Saoudite.

  Youssouf Sissoko

[email protected]


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here