Concrétisation de la promesse d’aide du royaume d’Arabie Saoudite au Mali : IBK met la pression sur les ministres

60

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita,  est revenu de sa visite en Arabie saoudite la semaine dernière avec des promesses d’aide du Roi de ce royaume.   Profitant du premier conseil des ministres de son retour, il a invité les chefs des départements concernés par cette promesse d’aide à plus de responsabilité pour sa concrétisation. Histoire de ne pas revivre les illusions passées notamment concernant les 50.000 milliards de CFA d’investissements annoncés après sa visite en Chine il y a deux ans.

Lors de la visite du président IBK en Arabie Saoudite, le Roi a  assuré le président de la République de son soutien pour la résolution de la crise du nord du Mali.  Ainsi, il a pris l’engagement de construire un aéroport à Kidal, un hôpital ultramoderne et un 4e pont à Bamako et une centrale électrique au Mali. Il a aussi promis son soutien à la réhabilitation de la route Sévaré-Gao et à l’achèvement des travaux de construction du barrage de Taoussa.

Ces promesses une fois mises en exécution seront d’une grande importance pour le développement du Mali, et IBK semble en avoir conscience. C’est pourquoi lors du dernier conseil des ministres, il a invité les ministres concernés par les promesses d’aide du Royaume d’Arabie Saoudite à s’investir pour afin que leur opérationnalisation se fasse le plus vite que possible. Cette interpellation du président de la République a été partagée avec les hommes de médias lors du point de presse hebdomadaire du Porte-parole du gouvernement. « Le président a dit qu’il ne va plus accepter le retard venant  du Mali après qu’un pays ait proposé de l’aider », a assuré le ministre Konaté

Peut-être que le président IBK veut éviter la mauvaise expérience de promesse d’aide de la Chine et de la France. Et selon le Porte-parole du gouvernement, le chef de l’Etat «  ne blague pas sur le sujet ». Il a maintes fois répété que des instructions ont été données au Premier ministre et à tous les membres du gouvernement. Espérons que ces instructions ne restent pas lettre morte.

Y.C


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here