Mali: l’armée française a tué ou capturé une vingtaine de jihadistes (état-major)

135

Une opération menée dans la forêt de Foulsaré, au Mali, a permis à la force Barkhane de neutraliser une vingtaine de jihadistes.

La force française Barkhane a tué ou capturé une vingtaine de jihadistes ce week-end au sud-ouest de Gao, au Mali, près de la frontière avec le Burkina Faso, a annoncé dimanche l'état-major dans un communiqué.

"Depuis samedi 29 avril, la force Barkhane est engagée dans une opération qui a permis de neutraliser près d'une vingtaine de terroristes dans la forêt de Foulsaré à proximité de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, au sud-ouest de Gao", a-t-il indiqué.
Ils ont été tués ou capturés, a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'état-major, le colonel Patrik Steiger, sans plus de précisions.

Près de 150 terroristes tués ou capturés au Sahel en 2016

Les jihadistes ont été en grande partie chassés du nord du Mali par l'intervention française Serval en 2013. Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes, de l'ONU et de Barkhane, régulièrement visées par des attaques meurtrières.

La force Barkhane a tué ou capturé près de 150 "terroristes" au Sahel et saisi plus de six tonnes de munitions et explosifs en 2016, selon l'état-major français. Elle compte environ 3.500 hommes dans cinq pays du Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad).

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here