Cyclisme, Tour du Sénégal 2017 : Le Mali 2è équipe Africaine

104

Le Mali a participé au 16è Tour du Sénégal du 22 au 29 Avril. Notre pays était représenté par 6 cyclistes. Il s’agit de Yaya Diallo, Oumar Sangaré, Adama Kouyaté, Yacouba Togola, Siriki Diarra et Arouna Togola. Ils ont bien défendu les couleurs nationales. Le Mali a occupé la 9è place au classement général par équipe et 2è pays africain après la RD Congo. Au total, 5 équipes africaines étaient présentes au tournoi, à savoir, les deux équipes du Sénégal (A et B), la Gambie, le Mali et la RD Congo. Au classement général individuel, Yaya Diallo «Bo», le premier cycliste malien, a occupé le 29è rang, Adama Kouyaté s’est classé 32è tandis qu’Oumar Sangaré, Siriki Diarra et Arouna Togola ont, respectivement, occupé les 35è, 40è et 41è places.
Une centaine de coureurs issus de dix pays, à savoir, l’Algérie, l’Allemagne, la Belgique, la France (deux clubs), le Mali, la Gambie, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la RD Congo et le Sénégal (deux équipes) ont pris part à l’édition 2017 du Tour du Sénégal. Longue d’une distance de 1108 km, la course comptait huit étapes et a traversé cinq des quatorze régions du Sénégal : Dakar, Thiès, Louga, Saint-Louis et Kaolack.
Pour revenir sur la participation de la sélection nationale à la 16è édition du Tour du Sénégal, le capitaine Oumar Sangaré et ses partenaires n’ont pas entamé la course de la meilleure des manières. Pendant les premières étapes de la compétition, certains de nos cyclistes ont connu des chutes et de graves blessures, notamment, Oumar Sangaré, Adama Kouyaté, Yacouba Togola, et une crevaison avec Yaya Diallo. Malgré ces facteurs qui ont ralenti l’ardeur des jeunes Maliens, l’équipe est tout de même parvenue à se maintenir dans la course et a terminé 9è au classement général.
L’Allemand, Lucas Carstensen a remporté la huitième et dernière étape de la compétition, disputée sur une distance de 91 kilomètres, autour de Dakar, samedi 29 avril. Il a devancé l’Hassen Ben Nasser (Royal Vélo Club Ottignies) et Dimitri Ilongo (VS Chartrain). L’Allemand s’adjuge ainsi sa troisième victoire sur cette édition. Mais après décompte des temps, l’Algérien Islam Mansouri (Vélo Club Sovac) endossera le maillot jaune de cette 16è édition. Agé de 19 ans, il remportera également le maillot blanc (récompensant le meilleur jeune coureur).
Faut-il le savoir, le niveau de ce tour est très élevé avec la participation des équipes comme Embrace The World d’Allemagne, Vélo Club Sovac d’Algérie, Royal Vélo Club Ottignie de Belgique et même les équipes françaises. C’était donc une sorte de stage pour nos coureurs qui ont saisi l’occasion pour se renforcer dans la perspective des prochains tours qu’ils auront à disputer dans d’autres pays.
Seïbou S. KAMISSOKO

Basket, NBA : BOSTON DEBUTE SA SRRIE PAR UNE VICTOIRE

Les Celtics ont su se remettre d’un début de match catastrophique pour s’offrir une première victoire dans le deuxième tour de play-offs contre les Wizards (123-111). Pour cette première affiche des demi-finales de la conférence Est, Boston s’est imposé contre Washington au TD Garden (123-111). Isaiah Thomas a été l’homme fort des Celtics avec 33 points et 9 passes décisives. Le meneur n’a pas eu l’air d’avoir été gêné par la perte d’une dent en première période après un coup de coude involontaire d’un joueur des Wizards. Il a surtout eu le mental pour livrer une belle performance au lendemain des obsèques de sa sœur, décédée dans un accident de voiture. Les Celtics avaient pourtant été cueillis à froid sur leur parquet. Washington a eu le temps de marquer seize points avant que les joueurs de Boston n’aient trouvé le moindre panier. La faute à un Marcin Gortat costaud dans la raquette. Le Polonais a été l’homme fort de la première mi-temps des Wizards où il a proposé beaucoup de solutions à ses partenaires. Il avait validé un double-double dès la pause, mais il a été plus en retrait par la suite. Il a finalement marqué 16 points et pris 13 rebonds. Les Wizards ont manqué de souffle. Les protégés de Brad Stevens ont su se remettre de cette entame ratée. Mieux, ils ont complètement renversé la partie dans le troisième quart temps. Les Wizards, amputé de Markieff Morris, touché à la cheville, se sont désorganisés. John Wall et ses partenaires se sont retrouvés à quinze points de leurs hôtes avant la dernière période. La franchise de la capitale est revenue rapidement au contact, mais ils ont gaspillé trop de points sur les lancers francs pour repasser devant (13/22). Physiquement, les deux équipes était encore empruntées après un premier tour de play-offs achevé il y a moins de 72 heures. John Wall, énorme en fin de série contre les Hawks, a marqué le pas avec «seulement» vingt points. Il a tout de même délivré seize passes décisives. Une réaction est à prévoir mardi soir sur le même parquet pour le match 2.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here