Levée de la suspension du Mali par la FIFA : Tout ça pour ça !

30

Attendue par  le peuple malien  depuis la dissolution du comité exécutif de la Fédération Malienne de Football, la levée de la suspension du Mali  vient d’être décidée  le weekend  dernier par  l’instance suprême du football mondial. Une véritable  bouffée d’oxygène pour nos équipes nationales  qui étaient privées jusque-là des compétitions internationales.

Après une véritable traversée du désert pour le football malien suite à la dissolution du comité exécutif de la Fédération Malienne de Football par le ministre des Sports, la FIFA a  décidé  le weekend dernier, de la levée de la suspension du Mali. Cette bonne nouvelle attendue par les amoureux du ballon rond est intervenue le samedi 29 avril dernier suite à un protocole d’accord intervenu entre les protagonistes de la crise grâce à la médiation  du Premier ministre Abdoulaye Idrissa  Maïga,  lequel  a récemment reçu une délégation de marcheurs soutenant le comité exécutif dissous dirigé par Boubacar Baba Diarra pour permettre la levée de la suspension prise par la FIFA  et l’autre délégation des marcheurs soutenant la décision gouvernementale et le Comité de normalisation du football malien (CONOR) dirigé par Sidy Diallo. Ce protocole d’accord qui a poussé  le ministre des Sports Housseini Amion Guindo a annuler les deux décisions N° 0011 / MS-SG du 08 mars 2017 et N° 0012 / MS-SG du 11 mars 2017 qui avaient dissout  le comité exécutif de la FEMAFOOT et mis en place un comité provisoire chargé de gérer les affaires courantes de la Fédération  n’a fait que faciliter la tâche. Informée de la nouvelle décision du ministre des Sports N° 2017-0018 / MS-SG datée du 28 avril 2017 qui annule les décisions N° 0011 / MS-SG du 08 mars 2017 et N° 0012 / MS-SG du 11 mars 2017 qui avaient dissout le Comité exécutif de la FEMAFOOT, la FIFA a aussitôt réagi à travers sa secrétaire générale Fatma Samoura. Elle a par fax, informé  le président de la Fédération Malienne de Football Boubacar Baba Diarra de la levée de la suspension de la FIFA  contre le Mali en ces termes : « Dans ces circonstances, le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé de lever la suspension de la FEMAFOOT avec effet immédiat. ». Par conséquent, la FEMAFOOT bénéficie de nouveau de l’ensemble de ses  droits de membre conformément à l’article 13 des statuts de la FIFA. En conséquence, les équipes représentatives et les clubs  affiliés à la Fédération Malienne de Football peuvent à nouveau participer à des compétitions internationales. Cela veut dire également que la FEMAFOOT, ses membres et ses officiels peuvent de nouveau bénéficier des programmes de développement, cours et formations dispensés par la FIFA et la Confédération Africaine de Football (CAF). De plus, les associations membres de la FIFA peuvent à nouveau entretenir des relations sur le plan sportif avec la FEMAFOOT ou ses équipes.

Même si on peut regretter  l’élimination des deux  clubs maliens à savoir le Djoliba AC et les Onze créateurs tous deux engagés en coupe de la CAF, mais éliminés à cause de la suspension du Mali alors qu’ils avaient déjà franchi un grand pas vers la qualification, on peut  quand même dire que la fin de cette crise est une véritable bouffée d’oxygène pour les cadets maliens qui pourront  enfin  défendre leur titre de champion d’Afrique à la Can Total Gabon 2017 qui donnera son coup d’envoi le 14 mai prochain. Les Cadets maliens et leur encadrement  qui étaient  dans le doute quant à leur participation à cette Can devront remercier les plus hautes autorités du pays à commencer par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita et le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga  qui ont vraiment mouillé le maillot  pour  leur permettre d’aller défendre leur titre de champion d’Afrique à la Can des cadets  Total Gabon 2017.

Il reste pour les champions d’Afrique à présent de mouiller le maillot pour le pays et pour les autorités.

Almihidi  Touré

Attendue par  le peuple malien  depuis la dissolution du comité exécutif de la Fédération Malienne de Football, la levée de la suspension du Mali  vient d’être décidée  le weekend  dernier par  l’instance suprême du football mondial. Une véritable  bouffée d’oxygène pour nos équipes nationales  qui étaient privées jusque-là des compétitions internationales.

Après une véritable traversée du désert pour le football malien suite à la dissolution du comité exécutif de la Fédération Malienne de Football par le ministre des Sports, la FIFA a  décidé  le weekend dernier, de la levée de la suspension du Mali. Cette bonne nouvelle attendue par les amoureux du ballon rond est intervenue le samedi 29 avril dernier suite à un protocole d’accord intervenu entre les protagonistes de la crise grâce à la médiation  du Premier ministre Abdoulaye Idrissa  Maïga,  lequel  a récemment reçu une délégation de marcheurs soutenant le comité exécutif dissous dirigé par Boubacar Baba Diarra pour permettre la levée de la suspension prise par la FIFA  et l’autre délégation des marcheurs soutenant la décision gouvernementale et le Comité de normalisation du football malien (CONOR) dirigé par Sidy Diallo. Ce protocole d’accord qui a poussé  le ministre des Sports Housseini Amion Guindo a annuler les deux décisions N° 0011 / MS-SG du 08 mars 2017 et N° 0012 / MS-SG du 11 mars 2017 qui avaient dissout  le comité exécutif de la FEMAFOOT et mis en place un comité provisoire chargé de gérer les affaires courantes de la Fédération  n’a fait que faciliter la tâche. Informée de la nouvelle décision du ministre des Sports N° 2017-0018 / MS-SG datée du 28 avril 2017 qui annule les décisions N° 0011 / MS-SG du 08 mars 2017 et N° 0012 / MS-SG du 11 mars 2017 qui avaient dissout le Comité exécutif de la FEMAFOOT, la FIFA a aussitôt réagi à travers sa secrétaire générale Fatma Samoura. Elle a par fax, informé  le président de la Fédération Malienne de Football Boubacar Baba Diarra de la levée de la suspension de la FIFA  contre le Mali en ces termes : « Dans ces circonstances, le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé de lever la suspension de la FEMAFOOT avec effet immédiat. ». Par conséquent, la FEMAFOOT bénéficie de nouveau de l’ensemble de ses  droits de membre conformément à l’article 13 des statuts de la FIFA. En conséquence, les équipes représentatives et les clubs  affiliés à la Fédération Malienne de Football peuvent à nouveau participer à des compétitions internationales. Cela veut dire également que la FEMAFOOT, ses membres et ses officiels peuvent de nouveau bénéficier des programmes de développement, cours et formations dispensés par la FIFA et la Confédération Africaine de Football (CAF). De plus, les associations membres de la FIFA peuvent à nouveau entretenir des relations sur le plan sportif avec la FEMAFOOT ou ses équipes.

Même si on peut regretter  l’élimination des deux  clubs maliens à savoir le Djoliba AC et les Onze créateurs tous deux engagés en coupe de la CAF, mais éliminés à cause de la suspension du Mali alors qu’ils avaient déjà franchi un grand pas vers la qualification, on peut  quand même dire que la fin de cette crise est une véritable bouffée d’oxygène pour les cadets maliens qui pourront  enfin  défendre leur titre de champion d’Afrique à la Can Total Gabon 2017 qui donnera son coup d’envoi le 14 mai prochain. Les Cadets maliens et leur encadrement  qui étaient  dans le doute quant à leur participation à cette Can devront remercier les plus hautes autorités du pays à commencer par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita et le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga  qui ont vraiment mouillé le maillot  pour  leur permettre d’aller défendre leur titre de champion d’Afrique à la Can des cadets  Total Gabon 2017.

Il reste pour les champions d’Afrique à présent de mouiller le maillot pour le pays et pour les autorités.

Almihidi  Touré


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here