Mon armée décimée face au regard impuissant des gouvernants

48

Des morts toujours des morts dans le rang des forces armées et de sécurité. Voilà à quoi peuple et gouvernants assistent impuissamment. Au nord, dans le centre, aucun jour ne passe sans entendre des mots sauvages ‘’ terroristes, djihadistes, embuscades, mines…’’ Des hommes fous qui ne vivent que par le sang s’investissent à assassiner nos braves frères et sœurs qui se sont engagés à sécuriser le territoire malien, son peuple et ses biens.

Ces dernières semaines, de Rarhouss à Diabali les nouvelles ne sont pas bonnes. Nos militaires dans l’exercice de leur mission régalienne ont été abattus par des bandits armés.

Que faire pour stopper ces tueries lâches et barbares ? Pour le moment, pas d’espoir. Malgré les assurances de l’Etat et ses partenaires qui nous font toujours croire que des moyens sont mis à la disposition des forces armées et de sécurités dans la lutte contre les forces du mal, le deuil interminable continue. Les terroristes frappent là où ils veulent et quand ils veulent face au regard impuissant de nos gouvernants et leurs partenaires.

Il est temps de mettre fin à ces massacres. Trop de veuves, trop de veufs, trop d’orphelins, et la mort nous hante. Personne n’a la conscience en l’aise au Mali car dans chaque famille, il y un membre engagé sur le front.

Boubacar Yalkoué

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here