Office du Moyen Bani : Un budget de 570 millions de FCFA pour démarrer

36

Le ministre de l’Agriculture Nango Dembélé a présidé le jeudi le 27 avril dernier dans la salle de conférence de la direction des Finance et matériel de son département, la première session de l’Office du Moyen Bani en présence du Directeur général de la structure, Jean Parfait Dako, et l’ensemble des administrateurs.

En effet crée par l’ordonnance no 2016-006P-RM du 25 février 2016, pour promouvoir le développement durable dans le bassin du fleuve Bani, l’OMB a pour principales missions de réduire l’incidence des contraintes sur la production agricole, notamment, la forte vulnérabilité par rapport aux aléas climatiques ; la faible performance des exploitations agricoles; l’environnement  organisationnel peu structuré des exploitants ; et la maîtrise insuffisante des problèmes environnementaux.

Dans son mot d’ouverture des travaux, le ministre Nango Dembélé a rappelé que la mise en place de l’OMB représente un cadre d’intervention pour conduire des programmes de développement à long terme, visant à améliorer les conditions de vie des populations, à travers l’augmentation de la productivité agricole. En effet, installé sur les seuils de Talo et Djenné, l’OMB Intervient dans trente-deux communes des régions de Ségou et Mopti dont trois communes du cercle de Ségou, sept du cercle de Bla, quatorze de San, et huit de Djenne. Selon Nango Dembélé, il s’agit avec ces ouvrages d’entreprendre  le développement du secteur de la productivité dans la zone, afin de satisfaire les préoccupations des populations. Pour le ministre de l’Agriculture, plusieurs défis attendent la structure pour atteindre ses objectifs dans sa période de démarrage. Il s’agit, entre autres, de l’information des acteurs sur l’organisation de l’OMB, de la mise en application du cadre organisationnel ; de l’utilisation des mesures d’accompagnement comme l’acquisition des biens et services, la mise en place de dispositif financier, le déploiement du personnel ; et l’exécution de son programme d’activité au titre de l’année 2017.

De son côté, le Directeur général de l’Office du Moyen Bani, a expliqué qu’un budget de 570 millions de FCFA a été arrêté pour la mise en œuvre du programme de l’OMB. Selon Jean Parfait Dako au delà de sa mission de valorisation de tout le potentiel hydro agricole, pastoral et halieutique de la bande du Bassin du Mali, cette  somme sera consacrée à la mise place du personnel, de la logistique et des opérations paysannes.

 

Mohamed Naman Keita


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here