Rentrée politique du RPM à Dioïla :La Ruée vers le RPM pour le triomphe final

50

Ayant le vent en poupe dans le cercle de Dioïla, le Rassemblement pour le Mali (RPM)  est convoité par les partis de tous bords. C’est du moins ce qu’il faut retenir de la rentrée politique  dirigée par Mamadou Diarrassouba le 30 avril 2017 dans la salle de spectacle de Dioïla.

Permettre aux conseillers de se familiariser,  évaluer les forces et les faiblesses du parti aux sortir des dernières élections communales, envisager  les voies et moyens  afin d’assurer  des victoires  éclatantes aux prochaines échéances  électorales, étaient, entre autres, les objectifs visés par la présente rencontre. Pour la même circonstance, les délégués venus des 23 sous-sections du cercle et d’ailleurs ont été émerveillés par l’annonce des adhésions massives et de taille de plusieurs conseillers venus des partis de l’opposition et de la majorité. Ce qui donnera un éclat particulier à l’événement. En présence d’une forte délégation du BPN -RPM conduite par son président, Dr  Bocari Tréta, le secrétaire général de la section RPM de Dioïla, l’honorable Mamadou Diarrassouba a planté le décor. Après avoir exprimé sa satisfaction de la bonne santé de son parti dans le cercle à l’issue  des élections communales, il a salué ses camarades pour leur engagement sans faille à rassembler tous les fils de Dioïla autour des idéaux du RPM. Après cette prouesse, a-t-il estimé, il était nécessaire    de faire ensemble  le bilan des résultats ; de discuter des forces et des faiblesses du parti; mais aussi d’envisager les moyens permettant le  renforcement  des rangs du parti, la mobilisation et la cohésion du groupe pour bien amorcer les prochaines élections.        Diarrassouba,  rappellera que  le RPM a confirmé sa suprématie aux sortir des communales de 2016 à  Dioïla  avec 136 conseillers dont 13 maires. Avant d’ajouter  qu’à ces 136 conseillers communaux,  élus sous les couleurs  du parti, une vingtaine de conseillers venant des partis comme l’URD, le Modec, le Miria entre autres ont  regagné les rangs du RPM.  Ce qui confirme la draguée avec plus de 150 conseillers sur les 409 du cercle. Les démissionnaires du Modec toujours remontés contre leur ancien présidentFaut-il le préciser, au nombre de ces adhérents de taille figurent le maire sortant, Mamadou Konaté et ses 4 conseillers démissionnaires du Mouvement pour un destin commun (Modec) ; le maire URD du village de Dolendougou, Gnito Dembélé et 6 de ses conseillers; 2 conseillers démissionnaires du Village de Dolendougou dont Mamouni Sangaré, plus connu pour ses assises politiques dans sa localité. Si les autres démissionnaires ont affirmé leur engagement à fond pour soutenir le RPM, ceux du Modec ont tenu d’abord à souligner les raisons de leur départ du micro parti dirigé par le Ministre Konimba Sidibé. “Nous avons décidé de quitter le Modec parce que rien n’allait plus entre nous et le président qui n’écoute personne. Je suis venu dans la politique grâce à lui, mais chaque chose à une fin, surtout quand les problèmes n’en finissent plus. Konimba Sidibé ne parvenait plus à gérer les militants le parti créant ainsi frustration et mésentente à tous les niveaux”,  s’est défendu M. Konaté. Maire sortant de la Commune urbaine de Dioïla, le secrétaire général démissionnaire de la section Modec, a dit se sentir en famille au RPM. Car, expliquera-t-il, la mairie lui était revenue grâce au ralliement des conseillers de ce parti au sortir des communales de 2009 avec lesquels il a géré jusqu’en 2016 dans la plus grande cohésion. “Je suis très heureux d’adhérer au RPM avec tous mes sympathisants.   C’est un parti que je connais bien parce que j’ai collaboré avec tous ses cadres locaux. Nous sommes venus soutenir le RPM pour le triomphe final.  J’invite tous les autres qui hésitent encore à nous rejoindre au RPM afin de bâtir un Mali fort et prospère”, a affirmé le nouvel adhérent au RPM et d’ajouter qu’il se fixe désormais comme l’objectif la réélection du président IKB en 2018. “Avec l’adhésion de 14 conseillers au parti, il y a lieu de se réjouir. Nous sommes très contents aujourd’hui. La famille s’agrandit, c’est ce que nous souhaitons au quotidien”, a confié Mamadou Diarrassouba, secrétaire général de la section RPM de Dioïla.

Oumar Konaté


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here