Ténenkou : Demarrage de la construction du centre de cantonnement

34

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, le président de la commission nationale de désarmement, démobilisation, réinsertion (DDR), a séjourné vendredi 28 avril dernier à Ténenkou pour apprécier les réalités sur le terrain au sujet de l’identification du site de cantonnement qui sera bâti sur 6 hectares pour plus de 200 millions de Fcfa. Zahabi Ould Sidi Mohamed a ainsi donné le coup d’envoi de la construction de trois centres de cantonnement modernes dans la région de Mopti. Ces centres de cantonnement DDR seront construits à Ténenkou, Douentza, Bankass.

Le président de la commission nationale de la DDR était accompagné des autorités administratives, politiques et militaires de la région de Mopti. La délégation a visité avec les autorités locales, trois sites proposés par les forces armées et de sécurité de Ténenkou. Le site de Tougnana qui a été retenu, est situé à 3,5 km au nord-ouest de la ville. Les travaux de construction commencent le 15 mai prochain et s’achèveront dans un délai de 3 à 4 mois. C’est un centre de cantonnement DDR autonome, viabilisé, moderne, équipé d’un moulin solaire qui tournera pour l’approvisionnement en eau et électricité. Après la démobilisation, l’infrastructure servira à des fins militaires pour Ténenkou.

Au cours de son séjour, Zahabi Ould Sidi Mohamed a rencontré au centre Weltaré les communautés, les autorités locales, administratives et politiques pour échanger sur les objectifs du programme DDR. Le pré-cantonnement est déjà lancé pour tous les groupes qui sont pour la paix et pour la République, a annoncé le président de la commission DDR qui a expliqué que le gouvernement tend la main aux combattants, aux groupes armés qui veulent être cantonnés dans un délai de 9 mois. « Ceux qui seront cantonnés pour le désarmement bénéficieront du programme DDR au même titre que les régions du nord », a assuré le président de la commission DDR.

Les communautés de Ténenkou ont salué cette action de paix du gouvernement et adhéré pleinement au processus. Elles ont promis de s’engager dans des actions de sensibilisation auprès des jeunes pour qu’ils viennent tous déposer les armes sans délai et participer à la réconciliation en vue du développement du cercle. Les participants ont indiqué qu’ils attendent avec impatience l’ouverture de ce centre pour le désarmement total. Zahabi Ould Sidi Mohamed n’a pas caché sa satisfaction devant l’adhésion des populations au programme de DDR. « Que tout le monde se donne la main pour construire la paix, ramener la sécurité, la stabilité dans le pays. Parce que tout le monde en a besoin. Sans ces facteurs, il n’y aura pas de paix, pas de développement donc pas de vie humaine», a-t-il conclu.

Moussa Dembélé

AMAP Ténenkou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here