Entrée politique des tisserands a DIOILA: Le RPM se renforce sur le dos de l’ADEMA

72

La rentrée politique du Rassemblement pour le Mali dans le cercle de Dioila a enregistré l’adhésion de 14 conseillers municipaux. La plupart de ces conseillers sont issus du parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ) dont les barons ont du mal à admettre une telle traitrise malgré leurs soutiens au président de la République.

Visiblement, la collaboration entre le RPM et l’ADEMA se fait en défaveur des responsables de la ruche. Toute chose que certains élus Adémistes ne digèrent pas.

Pour les responsables de l’ADEMA-PASJ, les barons du RPM travaillent dans le seul but d’affaiblir les bases du parti africain pour la solidarité et la justice.

Pour preuve, la sortie de l’honorable Mamadou Diarrassouba, le dimanche 30 avril dernier dans le cercle de Dioïla, accompagné d’une forte délégation du bureau politique national, RPM, a enregistré la démission de six conseillers municipaux ADEMA au profit du RPM.

A Dioila, selon un élu communal de la localité, les alliances politiques lors des élections communales du 20 novembre étaient entre les partis politiques qui soutiennent les actions du président de la République. Cela a favorisé le RPM qui n’avait pratiquement rien comme conseillers avant l’accession d’IBK au pouvoir.

Après cet arrangement réussi entre les partis politiques de la CMP à Dioila, voilà le RPM qui jette son rouleau compresseur sur les conseillers communaux du cercle pour son propre compte.

Cette manœuvre des tisserands continue de choquer les abeilles qui estiment que le parti présidentiel, au nom de la CMP, est en train de se faire une base électorale sur le dos de l’ADEMA qui n’a jamais mesuré son soutien au président IBK.

En vue des prochaines élections, les responsables du rassemblement pour le Mali ne cessent de multiplier les sorties dans le pays profond pour mobiliser l’électorat. Cette mobilisation semble se faire au détriment de ses alliés politiques notamment l’ADEMA. D’où le désamour.

Voyant le bilan de leur mentor critiqué par bon nombre des Maliens, le RPM se sent menacé aux élections présidentielles de 2018. C’est pourquoi, depuis un certain temps une course effrénée est engagée par les responsables politiques RPM pour convaincre les Maliens.

Considérés par les barons du RPM comme des alliés stratégiques, les responsables de l’ADEMA comprennent enfin le jeu trouble de leur allié estimant également que cette manœuvre ne renforce pas la confiance, surtout dans cette phase de précampagne.

Avec l’annonce de la candidature du Pr Dioncounda Traoré aux élections présidentielles de 2018 et celle du président actuel IBK, les choses s’annoncent dures pour le camp présidentiel. C’est pourquoi, il faut affaiblir l’ADEMA à la base. Mission à laquelle Treta et ses compères s’activent contre les soutiens d’IBK.

ENTREE POLITIQUE TISSERANTS DIOILA RPM renforce dos ADEMA

O.M

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here