Bitumage de la route Kangaba-Dialafondou : Le Mali se désenclave davantage vers le port guinéen

70

Après le lancement des travaux de la route Banconi-Diallakorodji-Safo- Nossombougou, la «Grande offensive présidentielle pour les infrastructures » s’est matérialisée à Kangaba où le Chef du Gouvernement Abdoulaye Idrissa Maïga a lancé les travaux de construction de la route Kangaba- Dioulafondou (Frontière guinéenne). Cette route va permettre de désenclaver davantage le Mali en le reliant au port autonome de Conakry.

 Dans le cadre de la réalisation des projets routiers prioritaires 2016-2018, dénommé la « Grande offensive présidentielle pour les infrastructures », le Premier Ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, a lancé, le samedi 6 mai dernier, les travaux du projet de construction et de bitumage de la route Kangaba-Dioulafondou- Frontière Guinée. Ce lancement fait suite à celui effectué par le Président de la République pour le tronçon Banconi-Diallakorodji-Safo- Nossombougou.

«Le délai d’exécution est de 15 mois hors saison des pluies ». Cette route, longue de 52 Km, va coûter 19.437.950.586 francs CFA au Budget national, pour un délai d’exécution de 15 mois, hors saison des pluies, a précisé Adama Traoré de la Direction nationale des routes.

La construction de cette route offrira beaucoup d’opportunités pour le Mali en termes d’échanges commerciaux avec son voisin, la Guinée, dont le port autonome pourrait servir d’un véritable atout pour l’Economie malienne. C’est ce cadre qu’avait affirmé l’ex-Président guinéen, le feu Général Lansana Conté : «Le Port Autonome de Conakry est le port naturel du Mali».

Cyril ADOHOUN

……………………….


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here