Condition de bonne distribution de la justice: Le Garde des Sceaux au plus près des préoccupations des acteurs de la Région de Kayes

29

En commençant par Kita, Me Mamadou Ismaila Konate a touché du doigt les réalités auxquelles sont confrontées les magistrats, les surveillants de prison et les officiers de police judiciaire des différentes  juridictions de la région

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me Mamadou Ismaila KONATE, a effectué, du 3 au 6 mai 2017, une visite de travail et d’échanges avec les acteurs de la justice de Kayes, en première région. Au cours de cette visite marathon, le ministre Konaté et ses services techniques ont pu évaluer les conditions de travail des magistrats et leurs collaborateurs que sont les greffiers, les officiers de police judiciaire  et les surveillants de prison.
Dans cette importante tournée, le ministre était accompagné, notamment des directeurs nationaux de l’Administration de la Justice, de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education Surveillée. La ville de Kita a été la première étape de la visite du  ministre et la délégation qui l’accompagne, le mercredi 3 mai. Sur place, ils ont eu des échanges avec le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Kita, le régisseur de la maison d’arrêt de Kita ainsi que le préfet de cercle.

Depuis cette étape, le procureur général près la Cour d’Appel de Kayes, était de l’accueil. Au cours de cette étape, le ministre a pu s’imprégner des conditions difficiles de travail des agents de la justice. Premier constat au palais de la justice de Kita : vétusté du matériel de travail, absence d’équipements informatiques pour assurer la célérité dans la distribution de la justice, manque d’entretien des locaux, entre autres.

Le ministre a vu et écouté. En réponse aux préoccupations et doléances, le ministre KONATE a d’abord insisté sur la collaboration entre les juges qui doit être parfaite et réelle, tout comme avec les officiers et agents de police judiciaire, les officiers de l’état civil de manière à rendre plus efficace les actions d’offre de service public en faveur des populations. Il mettra également l’accent sur la « nécessaire obligation d’obtenir des résultats de la part des juges », notamment dans la célérité à faire aboutir les dossiers. « Le rôle du juge est indispensable dans la dynamique de recherche de la paix et de l’apaisement du climat social et la consolidation des acquis de l’Etat de droit », telle est la conviction du ministre Mamadou Ismaila Konaté pour qui, le juge doit être au cœur de la Justice et du développement socioéconomique du pays.

Après l’étape de Kita, la délégation de la justice  est conduite à Bafoulabé, en passant par la Justice de paix de Toukoto où, le ministre a été choqué de voir le cadre inapproprié dans lequel travail le Juge de Paix à Compétence Etendue et son greffier. Un palais de justice dans un état délabrement très déplorable, apprend-on. Pour le Garde des Sceaux, il est inadmissible qu’un juge travaille dans une telle condition. Mais le ministre a été visiblement satisfait de la condition carcérale des détenus. Les préoccupations sont d’ordre sécuritaire et logistique. Le ministre de la Justice a donné des consignes fermes aux autorités locales afin que des mesures urgentes soient prises pour réhabiliter le palais de justice, pour rendre un service de qualité aux justiciables. Lors de cette visite marathon, le ministre Konaté a fait d’une pierre deux coups. La JPCE de Kolokani, dans la région de Koulikoroi a été la dernière étape de cette visite.

Daniel KOURIBA


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here