Culture : Festival Daoulaba s’investit dans la valorisation de l’or blanc

45

C’était dans la salle de conférence du ministère du développement industriel le 28 avril dernier, la directrice du festival  Daoulaba était devant les journalistes pour leurs imprégnés sur les prospectus des activités de cette 9eme  édition qui ouvrira ses portes à partir du 18 au 21 mai prochain à Koulikoro. Pour la circonstance elle était accompagnée parle secrétaire général du ministère de l’artisanat et du tourisme.  Et le PDG de la CMDT, Baba Berthé.

Aux dires de la directrice, Awa Meite,  ce festival dénommée ‘’Daoulaba’’ aura pour thème cette année « femmes, jeunes et migrations, dignité et sécurité humaine : le rôle du coton dans le recherche d’alternative ». Pour elle, le choix de ces thèmes de cette année a pour but faire connaîtreles grands enjeux de la mondialisation dans les rapports nord sud et également le rôle du coton dans la recherche d’alternatives à l’économie, à la politique et au chômage.

Qu’il est à noter que cette 9emeéditionenregistrera plusieurs activités comme les débats sur les opportunités de la filière agricole, artisanal et industriel,les spectacles des marionnettes, des découvertes culinaires, un documentaire, la foire agricole, les ateliers, l’espace de réflexion, les concerts géants, exposition des produit artisanaux haut gramme et afin des projection des films durant ces quatre jours de solennité. En outre, qu’il sera pour une première fois, la participation de certaines célèbres artistes national sur la scène musical de ce festival comme Oumou SANAGRE, NahawaDoumbia, Mariam Koné, et Cheick Tidiane Seck.

Quant au M. Baba Berthé, Président du Directeur Général de la compagnie Malienne pour le Développement des Textile (CMDT), dira qu’il a été touché par le thème choisi et que ce festival permettra à la CMDT de décortiqué ces missionsaux participants de ce festival dans le cadre du développement économique et durable. Il s’est profité aussi à cette occasion pour informer les hommes des medias sur la situation actuel de la production du coton dont il a fait savoir que la campagne de cette année 2016-2017 àmarqué 647.300 tonnes. Lequel, la CMDT a plongé plus 164 milliards pour l’achat de coton graine car qu’elle souhaite être le premier en production du coton en Afrique.

Abdoul Karim Hadji SANGARE


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here